Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Lettre d'information


L'éditorial

Marseille en colère

8 morts ! L'épouvantable drame de la rue d'Aubagne a frappé de stupeur et de colère les habitants de Marseille. Imprévisible ? Non. Des rapports, des expertises, des associations...alertaient depuis de nombreuses années sur la situation de l'habitat indigne et sur les risques encourus par leurs habitants.
Près de 2000 personnes ont dû être évacuées en urgence et, 4 mois après, 1500 personnes sont encore logées à l'hôtel ou en habitat temporaire.
Face à l'urgence sociale, aucune réelle perspective n'est apportée par les pouvoirs publics. Aucun plan de relogement à la mesure de la situation. Aucune vision stratégique à l'échelle métropolitaine.
Le plan local d'urbanisme intercommunal en cours d'élaboration était une belle occasion de repenser la ville autrement. D'ouvrir la ville à ses habitants, de combattre la ségrégation urbaine, de créer plus et mieux de logements sociaux ou d'habitat adapté pour les populations les plus fragiles. Un effroyable vide au regard des enjeux !
Pour sa part, l'association Rencontres tsiganes a émis des observations auprès du président de la commission d'enquête publique touchant notamment à :

- l'absence d'espaces réservés pour la réalisation d'aires d'accueil pour les gens du voyage;

- l'absence de prise en considération de la problématique de résorption des squats et bidonvilles et de relogement des populations concernées sur l'espace marseillais et métropolitain.
Concernant ce dernier point, ce sont 1500 personnes environ qui vivent dans des conditions indignes, inhumaines à Marseille, Aix, Aubagne, Vitrolles...
La trêve hivernale censée limiter les expulsions durant l'hiver se termine le 31 mars. Le cycle infernal expulsion/création de nouveaux lieux de relégation risque de s'enclencher de nouveau. Une cinquantaine d'associations vient d'adresser une lettre ouverte au Président de la République : pas d'expulsion sans solution de relogement ! En somme, ces associations demandent à la plus haute instance de l'Etat la simple application de l'Instruction gouvernementale du 25 janvier 2018 signée par 8 ministres !

Jean-Pierre PERRIN

Président de Rencontres tsiganes