Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Situation toujours tendue à Cogolin 27 janvier 2006

La mobilisation pour le maintien des familles tsiganes à Cogolin s’est amplifiée ces derniers jours sans modifier la position du maire, qui considère que c’est à l’Etat à faire respecter la décision du juge et à expulser les familles par la force. Il l’a rappelé lors des vœux à la population en présence des familles. Il a confirmé qu’elles n’avaient rien à faire dans la commune et qu’il obligerait ces « immigrés » à partir.

Depuis, c’est sur place, pour les familles l’angoisse chaque matin. Pour éviter la confrontation avec la police elles ont décidé de quitter le terrain litigieux en se déplaçant de quelques dizaines de mètres sur une autre propriété communale. Par ailleurs, on apprend que le président de la commission nationale, Pierre Hérisson avait saisi le préfet de cette affaire. Il faut cependant poursuivre la signature des pétitionss et les faire parvenir aux familles et à la mairie.

Pièces jointes

les familles de COGOLIN Télécharger
lettre au maire ANGVC Télécharger
lettre sous-préfecture Télécharger