Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

On brûle aussi les caravanes à Saint Etienne 27 janvier 2006

{1{Les voitures en feu dans les banlieues auraient-elles à ce point inspiré certains élus ?}1}
{2{Si les jeunes brûlent les voitures, pourquoi ne pas mettre le feu aux caravanes des Rroms !!!}2}

Non, il ne s’agit pas d’un nouveau commentaire sur l’affaire d’Ensisheim (Haut-Rhin).
Mais plutôt d’une autre affaire qui a précédé en décembre la déplorable affaire dont le héros fut Michel Babig, maire d’Ensisheim.
Une affaire qui n’a pas défrayé la chronique – il est vrai qu’un 19 décembre, certains ont peut-être confondu un feu de caravanes avec les feux des illuminations de Noël !
Et sans un courrier, reçu hier, accompagné de photos d’une adhérente du MRAP, nous n’aurions sans doute jamais rien su de cette affaire dont le héros se nomme cette fois-ci Michel Thiollière, maire de Saint-Etienne, sénateur et président de St-Etienne Métropole.
Le maire d’Ensisheim aurait-il voulu suivre ce bel exemple, impuni ?

Lisez plutôt le message d’Anna, de Saint-Etienne (Loire), et visionné les photos de Marie Pierre…
—————————-

bonjour.
il n’y a pas qu’à Ensisheim que le Maire fait écraser et brûler les caravanes des Rroms .A Saint Etienne aussi le maire, Mr Thiollière Michel profitant de l’absence des occupants,a: 1°) sans attendre fait écraser par de gros engins, les caravanes et 2°) le 19 12 2005 en présence des pompiers (convoqués à la fête) les a faites brûler.cela certainement en « VERTU « de ses pouvoirs de police.ils ont en même temps brûlé le bois stocké pour le chauffage. A ce jour ça fume encore.
Par la même occasion on à supprimé l’eau aux quelques autres Rroms qui sur le même terrain , un peu plus loin survivent à l’ abri d’une minuscule ruine.(histoire de leur faciliter la vie)
Anna.

——————————–
Photo du terrain AVANT
Photos du terrain APRES
———————————–
{2{

Pièces jointes