Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

l’état des aires d’accueil dans les Bouches du Rhône 10 février 2006

Le Vendredi 27 Janvier, le maire de Salon, Michel TONTON, avait convoqué les élus municipaux, mais aussi des associations de quartier et les maires des communes voisines de Lançon et de Pélissanne. Il s’agissait de présenter le projet d’aire d’accueil de 50 places à réaliser entre les trois communes . Alain Zimmmermann et Alain Fourest qui représentaient l’association Rencontres Tsiganes, avaient pu se rendre sur le terrain avant la réunion et constater qu’il pouvait convenir. Le maire a présenté l’historique du projet et les obstacles rencontrés. Après un large tour d’horizon, les participants ont donner leur accord pour la réalisation de ce projet et le choix du terrain. Pour la suite du programme, Il est convenu quel’association Rencontres Tsiganes soit associée à la définition détaillée du projet et au mode de gestion. Compte tenu des contraintes de tous ordres ce n’est pas avant deux à trois ans que l’aire pourra ouvrir. On saluera toutefois la démarche volontaire et efficace du maire de SALON.

La CPA (Communauté du pays d’Aix )
en charge de plusieurs projets, vient de délibérer sur trois projets qui sont susceptibles d’aboutir dans trois ou quatre ans. Il s’agit de la comune des Pennes Mirabeau , de Bouc Bel Air Simiane et de Vitrolles . Deux autres projets ont déjà été engagés à Aix en provence (déplacement du réaltor) et Fuveau.

On est encore loin du compte mais ces communes qui se décident enfin à se mettre en conformité avec la loi serviront peut d’être d’aiguillon pour celles qui sont encore réticentes. Quand à celles qui refusent la décision d’agir appartiendra alors au préfet .