Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

En Vaucluse l’accueil des tsiganes s’améliore 30 mars 2006

L’engagement du Conseil général et de la DDE du Vaucluse a incité les maires du département à se mettre en conformité avec la loi du 5 juillet 2000. Quatre aires d’accueil sont actuellement ouvertes et plusieurs sont en chantier ou programmées. Un effort particulier est demandé aux communes, sur les modalités de gestion, sur l’accueil et sur l’action sociale. A L’Ile sur la Sorgue, un soutien et un suivi scolaire sont mis en place par l’éducation nationale. Toutefois, certaines communes font encore la sourde oreille et il n’y pas d’aire de grand passage en perspective. On notera aussi que la situation des sédentaires reste toujours aussi précaire notamment à Avignon où les projets de résorption et de réhabilitation du quartier de Terminus Monclar sont en panne depuis bientôt 20 ans.

Durant le mois de mars, l’association protestante Action Ouverture Culture (AOC) a organisé un festival sur le thème : Moi avec les autres: un rêve prophétique. Le 19 mars à Avignon était présentée la pièce de Mouloud Belaïd et Corinne Levesque intitulée « Déviation ». Ce remarquable spectacle met en scène avec beaucoup de vérité, de tendresse et d’humour un couple de gitans dans leur vie quotidienne. Un riche débat a suivi la présentation de la pièce et a permis au public de mieux connaître la réalité de la vie des Tsiganes dans la région. La pièce de Mouloud peut être proposée pour engager un travail de sensibilisation du public dans d’autres villes de la région .

Dans un autre contexte, la fédération Léo Lagrange du Vaucluse animée par notre ami Issam Ifgallal, organisait le 24 mars au Conseil Général, une journée d’information et de débats sur les multiples formes de discriminations en présence d’un nombreux public. Alice JANUEL présidente de l’association nationale des gens du voyage catholique (ANGVC)et Rencontres Tsiganes ont mis en évidence les discriminations dont sont l’objet les familles Tsiganes.

Une hirondelle de ne fait le printemps mais dans le Vaucluse des espoirs sont permis !