Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Le droit à la mobilité : une grande hypocrisie 30 avril 2006

L’article que l’on pourra lire ci-joint fait apparaître la très grande hypocrisie de la société française vis-à-vis d’une « minorité culturelle  » que l’on refuse de reconnaître comme telle. Cette particularité française pourra-t-elle encore longtemps se justifier. Quelles propositions mettre en avant avec l’appui des instances européennes ? Il est urgent d’ouvrir le débat.

Pièces jointes

la mobilité en question Télécharger