Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Un rappel à la loi pour le Maire de Martigues 15 juin 2006

{1{communiqué de presse}1}

Voilà un peu plus d’un an la Ligue des Droits de l’Homme, Rencontres Tsiganes, Ensemble Citoyen et le MRAP réagissaient fermement aux propos tenus par M. Lombard, Maire de Martigues, à l’encontre des gens du voyage et des tziganes.

M. Lombard n’ayant pas cru utile de revenir publiquement sur ses déclarations, le MRAP avec le soutien des autres organisations a déposé une plainte simple pour provocation à la haine raciale et à la violence raciste.

M. le Procureur du Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence vient de nous informer qu’il avait adressé à M. Lombard un rappel à la loi (mesure alternative à des sanctions pénales.)

Nous prenons acte de cette décision. Nous demandons à M. Lombard de ne plus renouveler de tels propos et agissements qui par ailleurs sont totalement en contradiction avec les idées qu’il défend.

Nous restons vigilants pour lutter contre les propos et écrits racistes d’où qu’ils viennent.

Nous voulons également souligner, que si la ville de Martigues a réalisé, il y a plus de dix ans, une aire d’accueil des gens du voyage celle ci doit faire l’objet de travaux de remise en état pour être conforme à la nouvelle réglementation.
Il est aussi malheureusement vrai que de nombreuses communes ou intercommunalités des Bouches du Rhône n’ont encore mis en œuvre aucun projet d’aménagement.

L’absence de ces terrains et d’aires de grand passage ne peuvent qu’entraîner des conflits, nous partageons l’impatience grandissante des familles de voyageurs.

Il est urgent que l’Etat et son représentant M. le Préfet des Bouches du Rhône prennent leurs responsabilités, en réunissant notamment, au plus vite, la commission départementale et en établissant un programme d’action en concertation avec les représentants des gens du voyage.

Ligue des Droits de l’Homme
Rencontres Tziganes
Ensemble Citoyen
Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples