Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Un témoigage en direct de Bucarest 12 janvier 2007

Voilas Alain recevez mes Veux chaleureux pour cette
année qui commence depuis Bucarest ou je me trouve
avec mon Alina

Que vous dire ; il y a tant à dire

D abord même si je connais votre modestie laisse moi
vous remercier pour le travail des Rencontres Tsiganes
et j’espère que 2007 puisse concrétiser encore plus
des actions

Quand à moi et ce nouveau monde qui m’entoure ici à
Bucarest , j’en suis à peine sortie de la phase
dérouté et abasourdie de l’ampleur du changement et
la tournure des choses.

Le plus choquant fut de voire que le prix de la vie
est tout aussi cher voir plus qu’en France . La chose
qui a le moins de valeur sur le marché local c’est
l’être humain
; 200€ salaire moyen par économie

En somme les prix sont rentrés dans la Communauté
E.U. et les salaires sont restées au tiers -monde

Même si on serait tente de croire que tenant compte
des revenus infimes des roumains la misère ambiante
règne figurez vous qu’ une apparente richesse
ostentatoire enveloppe tout Bucarest dans une frénésie
marchande et capitaliste à bloc.

Les bloc ils y sont toujours , mais à présent ils sont
vêtus de gigantesques enseignes publicitaires .

Je prends l’exemple de AUCHAN qui s’est ramené dans
mon cartier avec une pompe à la CESAR et territoire
conquis.
À l’intérieur tout est pareil à ce que vous
connaissez facture à la caisse y compris à la seule
différence que les clients se baladent désemparées
avec ces chariots trop grades pour leurs poches vides
et à la caisse la queue avance vite vu la légèreté
des acquisitions.

Ma soeur a travaillé pour eux dans les rayons elle
touchait 150€ par mois ( imaginez leurs bénéfice )
Et pour ne pas niveler prix et salaire vaut mieux
jeter les qantites de nourriture périmée et ici vu
que tout est permis l’incendier derrière le magasin.

En fin même si je suis de ceux qui plaident pour L ‘
Europe tout ce que je vois en Roumanie est la
Communauté des Multinationales ou seule la
marchandisation à de la valeur .

Pour renforcer mes dites je vous dépeint l’état
dramatiques des personnes âgées avec leurs retraites
symboliques avec des soins et des médicaments payants
au prix fort , avec des changements incessants de
monnaies et de parité ( 8 changements de monaies en 10
ans ) ils sont jettes comme une poubelle inutile à
cette société en frénésie de réussite personnelle.
On les croise aux coins des rues en train essayer de
vendre leurs objets personnels , ou de suplier pour
qu’on leurs acheter un litre de lait ou mendier tout
court.
Merci d’avoir vécu la guerre , le communisme , une
révolution et la dépossession de toute reconnaissance
et dignité.

Et les tziganes la dedans ! j’ai bien peur qu’ils
deviendront eux aussi la poubelle de L’EUROPE .
mais ici à Bucarest c’est difficile de trancher et de
déduire une seule tendance ou position envers eux
dans les médias que dans la population.
Ils y a deux tendances jeter la pierre et assimiler la
tare

De tout ça j’espère qu’ on pourras parler de vive voix

Encore une fois BONNÉ ANNÉE ALAIN FOUREST ET
RENCONTRES TZIGANES.