Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

A Lyon une mobilisation pour les Roms 2 juillet 2007

{{Collectif Rrom des associations de l’agglomération lyonnaise}}

{Ligue des Droits de l’Homme, ATD-Quart-Monde Rhône-Alpes, C.L.A.S.S.E.S. (Collectif lyonnais pour l’accès à la scolarisation et le soutien aux enfants des squats), RESF (Réseau Education sans Frontières)-Lyon, Resovigi, Médiation et accompagnement des demandeurs d’asile, Arts et Développement Rhône-Alpes, Ecologie-solidarité-citoyenneté Tassin, A.S.E.T. 69 (Association pour la scolarisation des enfants tziganes), GREF.

Le 26 juin 2007

A l’attention de Monsieur le Préfet du Rhône,

Monsieur le Préfet,

Le Collectif Rrom des associations de l’agglomération lyonnaise vous demande de bien vouloir le recevoir, à l’occasion du rassemblement qu’il organise le mardi 3 juillet 2007 à
17 h devant la Préfecture du Rhône.

En effet, la situation actuelle sur les différents squats de l’agglomération lyonnaise nous parait particulièrement préoccupante :

– Les familles rroms vivent dans des conditions indignes
– Les tensions avec le voisinage grandissent
– Les menaces d’expulsion se précisent
– De nouveaux squats apparaissent.

C’est pourquoi le Collectif rrom des associations de l’agglomération lyonnaise vous demande instamment d’organiser une réunion entre toutes les parties concernées, – services de l’Etat, collectivités locales et associations- , pour apprécier la situation actuelle et déterminer, en fonction des compétences de chacun, une politique coordonnée qui réponde à l’urgence de la situation actuelle et qui définisse des solutions à long terme pour l’accueil des populations rroms dans le respect de leurs droits et de leur dignité d’êtres humains.

En vous remerciant de votre réponse, nous vous prions de recevoir, Monsieur le Préfet, l’expression de notre haute considération.

Pour le Collectif

Pierre MOULINIER

Contacts :
Collectif rrom, c/o LDH, 5 place Bellecour 69002 Lyon
Jacques Dumortier : 06 10 36 83 54
Pierre Moulinier : 04 78 37 36 63
}

{{ {{Pour quoi nous appelons au rassemblement du 3 juillet 2007 à 17h devant la préfecture du Rhône
}} }}

– Depuis une quinzaine d’années, les familles rroms qui arrivent dans l’agglomération lyonnaise sont chassées de terrains en terrains sans qu’aucune solution durable ne soit trouvée.

– Le Collectif Rrom des associations de l’agglomération lyonnaise s’efforce de venir en aide à ces populations discriminées et démunies : accès aux soins, au logement, à l’école, au travail, soutien dans les démarches administratives et juridiques.

– Mais il constate que rien ne peut se débloquer à cause de l’insuffisance et de la dispersion des politiques des autorités publiques. L’Etat, représenté par le Préfet du Rhône, et ses services publics, le Conseil général du Rhône, le Grand Lyon, les municipalités de l’agglomération , notamment les plus directement concernées, s’efforcent , au mieux, de parer au plus pressé, sans plan d’ensemble.

– Le résultat ? Il y a encore 400 personnes dans le bidonville du terrain de la Soie à Villeurbanne, toujours sous le coup d’un arrêt d’expulsion depuis l’automne 2006. Le squat des Sept-Chemins à Vaulx en Velin est menacé d’être évacué demain 4 juillet. Et déjà un nouveau terrain est occupé à Parilly-Vénissieux, avec 200, peut-être bientôt 400 personnes.

– Allons-nous assister , comme à l’été 2006, à une série d’expulsions à répétition, avec leurs cortèges de femmes, d’hommes et d’enfants jetés sur les routes et la création de nouveaux bidonvilles ? Sans compter les problèmes de voisinage que posent aux riverains ces implantations.

Depuis 15 ans, on n’a fait que déplacer le problème.

C’est pourquoi le Collectif Rrom des associations de l’agglomération lyonnaise demande instamment l’organisation d’une réunion entre toutes les parties concernées : services de l’Etat, collectivités locales et associations, pour apprécier la situation actuelle et déterminer, en fonction des compétences de chacun, une politique coordonnée, qui réponde à l’urgence de la situation actuelle et qui mette en place des solutions à long terme pour l’accueil des populations rroms dans le respect de leurs droits et de leur dignité d’êtres humains.

C’est pour cette raison que le Collectif appelle à un rassemblement le mardi 3 juillet à 17h devant la Préfecture du Rhône et demande à être reçu, à cette occasion, par le Préfet du Rhône.