Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Les prochains rendez-vous 23 septembre 2007

Marseille le 24/09/07

Chers amis

Durant l’été plusieurs évènements dont on trouvera le résumé ci-dessous ont mobilisé une partie d’entre nous malgré les vacances. Dans les prochaines semaines, le programme de travail est également chargé car nous sommes sollicités de tout cotés. C’est à la fois le signe de l’utilité de notre action et la reconnaissance de notre travail mais c’est aussi une exigence de plus grande disponibilité pour chacun d’entre nous. Le soutien de vous tous est donc plus que jamais nécessaire et il faut pouvoir convaincre vos amis et connaissance de nous rejoindre sans tarder.

Notez dés maintenant la date de notre Assemblée générale prévue le Samedi 15 décembre
Mais aussi, autres manifestations pour lesquelles nous sommes sollicités :

– 27oct ;MJC Briançon, soirée Tsigane (Karine Moreau) Films, musique et débats
– 27oct :Paris,10ème anniversaire de l’ANGVC
– 22nov : Digne, soirée film et débats.

{{
Les principaux faits de l’été}}
Marignane
Malgré nos multiples démarche la famille Buch Sargéro a finalement été expulsée de son terrain à Marignane dans des conditions particulièrement odieuses. A l’heure qu’il est La fondation Abbé Pierre poursuit une négociation avec la mairie pour y trouver un terrain de remplacement pour cette famille mais les enfants n’ont pu poursuivre leur scolarité.

Terrains d’accueil
Après nos nombreuses interventions auprès de la préfecture de Bouches du Rhône le Préfet a finalement envoyé le 18 juin à tous les maires une lettre leur demandant de se mettre en règle avec la loi et de réaliser les terrains d’accueil prévu au schéma départemental. Par ailleurs à la suite de notre demande un groupe de travail a été constitué afin de remettre à plat le schéma départemental. Une première réunion tenique s’est tenue le 10 septembre en présence de quelques voyageurs. C’est une première étape positive qu’il convient de suivre attentivement.

Les Rroms
Un groupe de Rroms Roumains a été expulsés d’un terrain qu’ils occupaient depuis plusieurs mois à Marseille rue Jobin. Aucune solution de replis ne leur a été proposée et ils se sont retrouvés d ans de nouveaux squats dans la ville. Devant une telle impasse, les pouvoirs publics semblent enfin prendre en considération nos divers cris d’alarme. Une réunion générale s’est à la Préfecture le 26 juillet et une mission d’exploration a été confiée à l’Ampil. Là encore il nous faut être très vigilant sur les suites de ces réunions. Un collectif d’associations est en cours de constitution pour suivre ce dossier brûlant.

Sur le plateau du Réaltor, la situation du campement des Rroms s’est encore aggravée et plusieurs familles avec de nombreux enfants se trouvent sans aucune ressource. Les bénévoles sont épuisés et nos ressources avec… Il nous faut réfléchir d’urgence les moyens de faire cesser ce scandale humanitaire que tout le monde fait semblant d’ignorer !