Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

un incendie criminel dans le Var 22 février 2008

Nos amis N. membres de Rencontres Tsiganes ont depuis quelques mois acquit un terrain à la Cadière d’Azur dans le Var afin d’y stationner leur caravane. Après avoir rencontré le maire de la commune qui, dans un premier temps les a bien accueillis, ils se sont trouvés en but à l’hostilité de quelques voisins qui ont multiplié les plaintes auprès de la mairie et ont fait circuler une pétition. Le maire a, par la suite, fait marche arrière et engagé une procédure judiciaire prétextant une clôture et un portail non conformes. Il refusait également à EDF l’autorisation de branchement. A la suite de multiples interventions tant auprès du maire que d’EDF, nos amis ont envisagé un recours judiciaire. En effet, ces refus relevaient davantage d’une discrimination que de l’application du droit.

Cependant après quelques semaines d’attente et le dépôt d’un nouveau dossier à la mairie et d’une intervention auprès d’EDF on apprenait à la fin de l’année qu’EDF ne mettait plus d’obstacle au branchement électrique et que, après consultation de plusieurs services administratifs (y compris les monuments historiques!!!) il n’y avait plus d’obstacles à la clôture et au portail. ouf !!! La situation semblait se normaliser enfin lorsque, en l’absence de nos amis, ils apprenaient qu’un incendie avait détruit la cabane dans laquelle ils avaient rangé la plus grande partie de leurs biens et de leur matériel professionnel. Les pompiers n’ont pu arriver à temps. Plainte a été déposée et après enquête, la thèse d’un incendie criminel a été retenue. Un des voisins qui s’opposait au passage d’un poteau sur son terrain est venu reconnaître qu’il avait subi des pressions.

De tels faits semblent relever d’un autre âge. Au-delà du harcèlement, il s’agit tout simplement hélas d’une manifestation de racisme ordinaire fort répandu dans ce département et régulièrement alimenté par l’attitude d’hostilité de la part des élus largement repris par la presse locale. On rappelle que le département du Var se situe avec son voisin les Alpes-Maritimes aux derniers rangs pour la mise en application de la loi du 5 juillet 2000. A ce jour aucun terrain d’accueil et de grand passage n’est ouvert dans ce département. On rappellera également que le Var est le plus mal classé pour la construction de logements sociaux. A la veille des élections municipales , ces informations devraient faire réfléchir les citoyens électeurs qui refusent le retour à la « barbarie » C’est en effet de tels comportements de racisme ordinaires qui ont conduit au siècle dernier à l’extermination de 500 000 Tsiganes !…