Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Le mémorial des Milles enfin sur « les rails » 5 juin 2008

A l’heure où des manifestations de haine de de rejet envers les Roms Tsiganes se développent à nouveau partout en France et en Europe, rappelant les pires moments du nazisme, le travail de mémoire est plus que jamais nécessaire. Notre collaboration avec l’équipe d’historiens qui conçoit le programme du Mémorial des Milles à Aix-en-Provnece est bien engagé et nous invitons tous ceux qui disposent d’informations ou de documents sur cette période de nous les signaler.

Comme on le lira dans le communiqué ci-dessous, on doit s’inquiéter des incidents très regrettables qui ont eu lieu la semaine dernière lors de la manifestation officielle du souvenir au mémorial du camp de Salier à Arles. Il n’est pas tolérable qu’un représenatant de l’Etat puisse se laisser aller à de tels propos qui peuvent être interprétés comme négationnistes.

La Présidente de SAMUDARIPEN, Esméralda Romanez

{{Exigeons le démission de ce Sous Préfet, Monsieur Jacques Simonet qui déshonore l’Etat Français}}

Date: Jeudi 22 Mai 2008, 0h08

Un tel discours (filmé) ne peut être toléré sur un lieu de commémoration.

Ce 21 mai , devant le mémorial de l’ancien camp de Saliers, Monsieur le Sous-Préfet, Jacques Simonet, s’est permis de hurler qu’il était horrifié par les propos de Monsieur Lescure, Directeur de la Fondation de la Mémoire de la Déportation.
« Ce qui est arrivé ici n’est pas la faute de la France. Le régime de Vichy ce n’était pas la France. La France est un grand Pays et cela s’assume. On ne peut pas laisser la porte ouverte n’importe comment…. etc, etc.

Il prétend que c’est l’irresponsabilité des politiques des années 30 qui ont emmené la suite..

Dès que le film est monté nous le ferons savoir.

La communauté gitane présente est scandalisée par un tel discours.
Une fois de plus, sur ce lieu de souffrance, face à un génocide sans cesse renvoyé à l’insignifiance, la mémoire est bafouée. Des enfants tsiganes avaient rédigé un texte que d’autres de leurs camarades avaient lus. Monsieur Lescure, Directeur de la Fondation de la Mémoire de la Déportation, après un rappel historique du drame vécu par le peuple gitan en vient à dire : « plus jamais ça ! » Il dénonce les quotas humains et bureaucratiques en évoquant les expulsions actuelles. Son discours a été applaudi par une foule composée de gitans et de non gitans. L’émotion est grande dans l’assemblée après la lecture des textes par les enfants et les différents témoignages portés. J’ose espérer que les paroles du Sous-préfet ne sont pas celles du discours officiel de la Préfecture. Exigeons le démission de ce Sous Préfet, Monsieur Jacques Simonet qui déshonore l’Etat Français.