Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Dans les Bouches-du-Rhône la chasse est ouverte toute l’année 19 octobre 2008

C’est le parcours ordinaire d’une quarantaine de familles qui depuis plusieurs mois sont chassées de communes en communes alors qu’aucune aire d’accueil n’a été ouverte dans le département depuis 8 ans. Tous les moyens sont bons pour les dissuader ou les contraindre à partir. Harcèlement policier, plaintes en tout genre, refus de branchement à l’eau et l’électricité et même recours devant un tribunal qui, en méconnaissance de la loi, ordonne l’expulsion. A Velaux, le maire conseiller général et membre de la commission départementale des gens du voyage a trouvé un moyen dissuasif. Un engin de chantier a creusé de multiples trous autour puis dans le terrain occupé par les caravanes les forçant au départ . C’est aujourd’hui un curieux spectacle qui fait penser à la grande guerre des tranchées ou à des termitières géantes. Mais non ! ce doit être des affûts pour chasseurs de sangliers ou autres animaux à plumes !

Pendant ce temps les familles de voyageurs sont en colère et ne comprennent plus. Les promesses d’un droit d’aller et de venir sont envolées , comme le droit d’être considérés comme des citoyens à part entière , de faire confiance aux lois et à la justice de ce pays, tout cela ne sont que des mots pour les endormir et les contraindre à disparaître.

Le dialogue avec ceux qui, comme nous, les soutiennent, devient problématique. La confiance acquise au cours des années n’a plus de poids. les relations se tendent devant une telle incompréhension et la violence mauvaise conseillère couve.

AVERTISSEMENT

Dans les prochains mois, si aucun signe concret de la part de pouvoirs publics n’est donné à ces familles, il faut craindre des affrontements et nous ne pourrons plus servir d’intermédiaire ou de médiateur.