Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Malgré l’hiver encore des expulsions de familles Rroms à Marseille 21 décembre 2008

Les abondantes pluies de ces derniers jours dans la région ont entraîné à Marseille divers accidents et en particulier l’effondrement d’un immeuble abandonné mais heureusement vide de tout habitant. Beaucoup d’immeubles en mauvais état et souvent laissés à l’abadon sont ainsi squattés dans le centre ville par des familles Rroms d’où elles sont régulièrement expulsées. Nous avions obtenu des pouvoirs publics que les expulsions soient interrompues jusqu’en mars . La mairie en accord avec la préfecture, prétextant le risque de péril grave n’a pas tenu compte de cet engagement. L’adjoint à la sécurité a mis en avant le danger d’effondrement et la responsabilité municipale. Il a pris la décision de faire évacuer les bâtiments jugés dangereux à marseille. Un hasard ? la première opération d’évacuation du 35 rue Curiole ainsi justifiée a concerné une vingtaine de familles Rsoms auxquelles on a proposé un hébergement dans un centre d’accueil d’urgence. la plupart on refusé et sont reparties vers d’autre squatt à l’exception d’une jeune femme en cours d’accouchement.

On attend la suite : combien d’autres familles vont-elles ainsi être évacuées pour cause d’urgence et de péril ? On estime qu’il y a plus de 150 bâtiments jugés dangereux à Marseille.