Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Une descente de police indigne 28 juin 2009

On trouvera ci dessous le communiqué des associations concernant l’intervention policière sur les familles installées sur la plateau du Réaltor à Aix-en-Provence. Au résultat cette opération d’envergure s’est soldée par l’interpellation de 40 personnes et finalement l’arrestation de deux hommes soupçonnés d’inciter des enfants à voler .

COMMUNIQUE DE PRESSE : Marseille el 26/06/2009
{{
VIOLENCES POLICIERES CONTRE LES ROMS DE L’ ARBOIS}}

Mardi 23 Juin à 6h.30, d’importantes forces de police se sont déployées à proximité du camp du Réaltor, sur le plateau de l’Arbois, où elles ont perquisitionné les caravanes et les cabanes de fortunes. D’après l’AFP, il s’agissait d’un élément d’une vaste opération contre des « Gens du Voyage ». Les Roms ne sont pas des « Gens du Voyage », « tous dans le même sac » permet de réprimer tout le monde sans distinction. La police les a contrôlés, recensés, fait sur place des photos anthropométriques, même pour les enfants de 12 ans
D’après les témoins, elle voulait emporter une voiture dont les papiers n’étaient pas à jour. Le propriétaire, handicapé, a voulu s’interposer, ainsi que sa femme. Les policiers les ont alors jetés violemment au sol et battus à coups de pieds dans le ventre, tandis que d’autres policiers éloignaient les enfants à coup de gaz lacrymogènes. Ce couple a été le seul interpellé, ce qui fait s’interroger sur le véritable but de l’opération. Comme le camp était bouclé, les enfants n’ont pas pu aller à l’école, mais il a fallu en emmener deux à la clinique pour les soigner.
Ces violences policières à l’encontre de ces femmes, de cet homme handicapé et des enfants sans défense sont indignes.
Toute personne a droit au respect et à la sécurité, quelle que soit sa situation administrative. Ces familles vivent dans la misère, sur un terrain vague sans hygiène, sans aucune allocation des pouvoirs publics, malgré les demandes répétées des diverses associations qui les ont aidées, notamment à scolariser les enfants. Elles sont connues depuis des années. Le but était-il de les terroriser ? La haine engendre la haine.
Signatures : LDH, Médecins du Monde, MRAP, Secours Catholique et les associations et personnes diverses qui aident depuis trois années ces Roms à survivre.

Contact : Marc Durand 04 42 59 57 19 durandmg@free.fr

{{
Coup de filet dans la communauté des gens du voyage des Bouches-du-Rhône}}

Le 23/06/2009 à 10:25

Une quarantaine de personnes ont été interpellées mardi matin dans plusieurs camps de la communauté des gens du voyage des Bouches-du-Rhône, soupçonnées de cambriolages à répétition dans le département, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Plus d’une centaine de policiers ont été engagés dans l’opération dans les camps de l’Anjoly, à Vitrolles, et de l’Arbois, près d’Aix-en-Provence, ainsi qu’à Berre-l’Etang et boulevard Charles Moretti dans les quartiers nord de Marseille.

A l’origine de l’affaire, la multiplication, depuis quelques mois, de cambriolages dans le département, commis par des mineurs, souvent des adolescentes.

Les investigations de la sûreté départementale ont permis de démontrer, sous l’autorité d’un juge d’instruction marseillais, que des personnes majeures organisaient le trafic, la « tête du réseau » ayant été arrêtée à Berre-l’Etang, selon la même source.

Les gardes à vue qui ont débuté à l’hôtel de police de Marseille peuvent aller jusqu’à 96 heures en raison de la qualification d’association de malfaiteurs, également retenue par les magistrats.

© 2009 AFP