Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Toujours l’errance pour les Roms étrangers 26 août 2009

Et à Marseille les roms errent de squat en squat

Après des mois de démarche et d’interpellation faite par le collectif local de Romeurope, une réunion a enfin eu lieu à la préfecture des Bouches du Rhône le 20 juillet dernier. La présence autour du secrétaire général de la préfecture de plusieurs élus et responsables des services publics laissait espérer des propositions sérieuses pour tenter de remédier à la situation dramatique de nombreuses familles de roms migrants. Les associations présentent ont noté le projet de mise en place avant la fin de l’année d’un dispositif d’accueil prévu pour environ 150 personnes dont la gestion pourrait être confiée à une organisation spécialisée.

Il est demandé aux associations de participer à une sélection entre les familles susceptibles d’être ainsi hébergé et celles (les plus nombreuses) qui devront être reconduites dans leur pays d’origine. Une telle attitude ne nous paraît pas acceptable même si nous mesurons la difficulté de la démarche et considérons que le projet d’hébergement envisagé présenterait un progrès certains pour quelques familles.

A la suite de cette rencontre de nouvelles expulsions ont eu lieu au Canet et depuis plusieurs semaines des femmes et des enfants campent dans une très grande détresse sur le rond-point de la porte d’Aix.