Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Le temps des pélerinages 17 septembre 2009

Après les Saintes Maries-de la Mer en mai, et Paray le Monial , en Août, c’est a Lourdes que les catholiques se sont rassemblés. A Couvron dans l’Aisne près de 30 000 évangélistes venus de toute la France , se sont, pendant huit jours, retrouvés pour prier et faire la fête. Malgré les craintes habituelles des pouvoirs publics et des populations voisines, aucun incident notable n’est venu troublé ces réunions traditionnelles.

{{ {{{Lourdes. Pèlerinage des gens du voyage : « On progresse ensemble »
}}} }}

{{La Dépêche .Gens du voyage. Un pèlerinage haut en couleur et très encadré.}}

Le pèlerinage des gitans et gens du voyage se poursuit à Lourdes et pour apaiser un climat qui n’a pas toujours été serein, de nombreuses actions sont organisées. Les réunions directement sur le terrain entre les représentants des gens du voyage, les services de la ville et ceux de la police sont un bon moyen de prendre la température au jour le jour. Un espace de dialogue entre les uns et les autres et l’occasion de certaines mises au point, notamment de la part du commandant Spinosi : « La loi est la même pour tout le monde, on ne laissera pas faire n’importe quoi. S’il y a des comportements déviants, ces gens-là auront des comptes à rendre. Il faut cesser toutes sortes de rodéos en voiture, même dans les camps, c’est dangereux et il peut y avoir un accident . Nous, on souhaite que tout se passe bien ». Une même fermeté mais aussi un désir de pacifier les choses du côté de la ville par le biais de son maire, Jean-Pierre Artiganave : « Il faut communiquer, comme vous le faites, avec les médiateurs qui ne sont pas là pour faire la police. Les choses se passent bien dans l’organisation et dans le moral ; alors, allons jusqu’au bout. On est là pour tout le monde. Petit à petit, on progresse et je crois qu’on progresse ensemble ».

{{ {{{Quelque 30.000 Tziganes évangéliques rassemblés à Couvron}}} }}
(
AFP) – 30 AOUT 2009

COUVRON, Aisne — Le rassemblement de quelque 30.000 Tziganes évangéliques s’est achevé dimanche par une cérémonie de baptêmes par immersion à l’issue de deux semaines de convention religieuse sur l’ancienne base militaire de l’Otan à Couvron (Aisne).
La convention annuelle des Tziganes évangéliques est organisée par la mission évangélique tzigane, plus connue sous le nom de Vie et Lumière, un mouvement pentecôtiste adhérent de la Fédération protestante de France (FPF).
Sous un grand chapiteau jaune et bleu réunissant près de 4.000 fidèles, chants et prières étaient accompagnés par les accords des guitares manouches, alors que les pasteurs de la communauté des gens du voyage s’adressaient au public à la manière des télé-évangélistes.
De récents convertis ont également été invités à témoigner de leur expérience avant que les évangélistes ne procèdent aux baptêmes d’une quinzaine de personnes.
Tout de blanc vêtus, les fidèles se sont présentés successivement devant une petite piscine gonflable disposée sur une scène avant de s’y allonger entièrement, la tête maintenue sous l’eau quelques secondes par leur pasteur.
« Ma vie vient de changer, j’ai maintenant la paix dans mon coeur », a déclaré Joseph Reinhart, enveloppé dans un peignoir de bain et encore ruisselant de l’eau baptismale.
Pour Joseph Fabulet, un des pasteurs de la communauté, les conversions à la foi pentecôtiste se multiplient chez les gens du voyage qui y trouvent une « école de vie et de respect des autres dans un contexte social très défavorisé ».
Selon le pasteur, les pèlerins sont principalement venus de toute la France, essentiellement du Nord-Est de l’Hexagone, mais également de Belgique, d’Allemagne, d’Italie ou d’Espagne.
Au plus fort de la manifestation, près de 5.000 caravanes ont été recensées selon lui sur le tarmac de l’ancienne base militaire.
En août 2008, 20.000 Tziganes s’étaient retrouvés sur l’aérodrome de Toul Rosières (Meurthe-et-Moselle).