Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

L’odieuse affiche 27 février 2010

 
 
 






Avertissement affiché dans les TER

« Tous les faits de roumains doivent être signalés », dixit une affichette « Info Sûreté », siglée SNCF, trouvée dans un TER Midi-Pyrénées fin janvier. La SNCF regrette l’« expression malheureuse » de l’un de ses agents.

 Le 1er février, l’écrivain-riverain Mouloud Akkouche [effectue le trajet Foix-Toulouse, à bord d’un TER Midi-Pyrénées. Il découvre l’affichette suivante . Il arrache alors ce qu’il pense être un canular. Pris d’un doute, il compose le numéro inscrit et tombe… sur la SNCF. Il scanne l’affiche et l’envoie à Rue 89.

La SNCF s’excuse : « Une enquête interne est en cours »

 Contacté, le service de communication de la SNCF en Midi-Pyrénées  reconnaît que « cette note a bien existé » :

 « Elle a été affichée dans certains TER de la région. C’est un agent SNCF [un responsable de l’entité contrôleurs à la SNCF Midi-Pyrénées, ndlr] qui a eu une expression malheureuse.

 Début février, des agents SNCF nous ont alertés. Les affichettes ont immédiatement été retirées

La direction régionale de la SNCF en Midi-Pyrénées regrette ce geste malheureux et ne cautionne pas du tout cette affichette. Ca n’aurait pas dû arriver. Une enquête est en cours en interne, pour déterminer comment cela a pu se produire. »

 Selon la SNCF, aucun passager ne s’est plaint de la note, qui serait restée affichée plus d’une semaine.

 Le PCNS, que la note demande de prévenir, n’a pas connaissance de signalements de « faits de roumains (sic) » effectués à partir de l’affichette.

 La CGT Cheminots de Toulouse précise que ce sont des contrôleurs qui, trouvant la note dans leurs casiers, s’en sont plaints auprès de la direction de l’établissement.

« La police, des gens expulsés et une gare, ça ne rappelle rien ? », un témoignage du réalisateur de documentaires José Vieira, sur l’expulsion des roms en gare de Massy Palaiseau …..

 

Texte publié sur le site de RUE 89
 

 

Même s’il ne s’agit  d’une "expression malheureuse "comme le dit la SNCF, une telle dérive  doit faire l’objet de la plus ferme  condamnation.  Ne nous leurrons pas, en parlant de Roumains    ce sont bien sûr les Rroms qui sont visés par une telle affiche . On imagine la réaction des citoyens Roumains lorsque le rejet dont les Rroms sont historiquement l’objet dans  ce pays . Très inquiétant aussi l’absence de réaction des usagers au dire de la SNCF. c’est un écrivain riverain "immigré" qui a osé réagir. 

Bravo l’artiste !!! Réveillez vous les toulousains !!!!

Pièces jointes