Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

La révision des schémas départementaux d’accueil 8 mai 2011

 Comme le montre la synthèse ci dessous, les Préfets ont enfin engagé le processus de révision prévu par la loi de juillet 2000 . Toutefois les  premières informations qui nous parviennent montre qu’on est loin du compte. Malgré les diagnostics souvent pertinents posés par les bureaux d’étude et les discours parfois musclés des préfets, il ne s’agit, la plupart du temps, que de reconduire les erreurs passées. Si la question cruciale des terrains de grands passages est souvent évoquée,  aucune solution satisfaisante n’est retenue. Enfin et surtout, les élus comme l’administration se refusent à prendre en compte les besoins liés à la sédentarisation et en particulier la création de terrains familiaux.   Il s’agit pourtant, dans notre région de la revendication première de la plupart des familles. 
A chaque occasion nous manifesterons notre désaccord sur ces projets qui nient la réalité et, sous prétexte d’une fréquentation
 
  insuffisante des terrains existants, conduisent à réduire le nombre de place prévues à l’origine.
 
Voici quelques éléments en notre possession sur l’avancement de la révision de schémas départementaux dans la région :
 
Alpes de Hautes Provence : étude en cours réalisée par Lieux dits ( Nicole STREFF)
 
Hautes Alpes : étude en cours par ADEUS
 
Vaucluse : l’étude vient d’être confiée à ADEUS
 
Var / l’étude a été confiée à Lieux Dits il y a bientôt deux ans . Un rapport a été remis en juillet 2010 après deux réunions techniques auxquelles nous avons pris part . Une réunion de la commission départementale est fixée au mardi 10 mai pour présentation du nouveau schéma . A notre connaissance il n’apporte rien de nouveau en raison de l’hostilité de la plupart de maires. La préoccupation essentielle des élus c’est d’éviter les grands passages . la question de la sédentarisation que nous rappelons chaque fois n’est pas même évoquée . Bref ce nouveau schéma sera comme le précédent: inapplicable et inappliqué.
 
Bouches du Rhône : En 2009 , sur notre insistance une étude de la révision du schéma avait été engagé et nous y avions assez largement participé . Elle mettait l’accent sur les nombreuses carences du précédent schéma mais ne proposait rien de bien nouveau . Lors d’une réunion en septembre 2009 la préfecture n annonçait al signature du nouveau schéma pour la fin de ‘l’année ( laquelle,) Puis plus rien . en décembre 2010 la préfecture à convoqué les seuls élus pour leur présenté le nouveau schéma qui est encore plus nul que le précédent et qui en particulier ne tient aucun compte de la circulaire du Ministère de l’Intérieur du 28 août 2010 . Nous avons par courrier alerté le préfet sur cette situation sans obtenir aucune réponse. Aux dernières nouvelles, il parait que le nouveau schéma serait à la signature du Conseil général sans avoir été soumis à l’avis de la commission départementale. On rappelle qu’à ce jour aucun nouveau terrain d’accueil n’a été ouvert dans le département depuis juillet 2000 et que les procédure d’expulsion se multiplient au mépris de la loi.
Pour notre part nous envisageons de nous opposer a ces projets et il faudra envisager d’en mettre en cause la légalité .
 
Alpes Maritimes: ¨Une réunion s’est tenue a la Préfecture  il y a quelques jours.  Comme d’habitude on  a constaté une fois de plus l’absence de terrain d’accueil et la nécessité d’en ouvrir de nouveaux .  De toute façon c’est Dénis Klumpf (AREAT ou GDV c’est selon ) qui semble le maître là bas est décide ce qu’il faut faire où et comment le  faire .
 
 
Marseille le 6/05/2011