Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Madame le maire : ça suffit ! 14 juillet 2011

 Maryse Joissains veut rétablir les frontières

extrait de la dernière séance du conseil municipal  d’Aix-en -Provence

"La majorité affirme qu’il "est urgent de rétablir les frontières intérieures (de l’Union européenne) et de se rappeler que si on peut intégrer des individus, on n’intégrera jamais des peuples avec leur passé, leurs traditions et leur mode de vie". Car si le texte ne dit jamais le mot, c’est bien de la population Rom dont il s’agit. "Et de la Roumanie, qui touche de l’argent de l’Union européenne", selon Maryse Joissains.
 
 
 
 
 Répondant à ces propos provocateurs rapportés dans le journal la Provence, la Ligue des Droits de  l’Homme d’Aix a vigoureusement réagit en distribuant de nombreux tracts sur le marché:
 
 
 
Ligues des Droits de l’Homme
section d’Aix
 
Aix, le 4 juillet 2011
 
ROMS : MADAME JOISSAINS, NOUS SOMMES INDIGNES !
 
Lors du dernier conseil municipal, Madame Joissains s’en est pris violemment aux Roms-migrants (qui viennent des pays de l’Est) et a réclamé au Président de la République de rétablir les frontières intérieures de l’Union européenne.
 
Oui, la mendicité nous dérange, même si on ne peut la déclarer agressive.
Oui, la majorité des enfants Roms du Centre Ville ne sont pas scolarisés.
Oui, les Roms-migrants constituent une population difficile à accueillir et à gérer.
Oui, il existe en France des réseaux mafieux, comme aussi des gangs "bien de chez nous. La Police les connait. Ils ne sont pas "la population Rom".
 
Que doit faire un maire devant une telle situation ? Assurer la sécurité des citoyens, bien sûr. Mais est-elle en danger ? distiller la peur remplace-t-il une politique ? et la sécurité de cette population que l’on redoute, qu’en fait-on ? Le rôle d’un maire est aussi d’accueillir toute population, qu’elle lui plaise ou non :
 
Qu’a fait la maire pour aider l’accès au travail ? Pour corriger l’effet de réglementations et de lois (qu’elle a votées) interdisant de fait à ces Roms d’être embauchés ?
Qu’a fait la maire pour la scolarisation des enfants ?
Qu’a fait la maire pour permettre à ces gens, quel que soit leur statut administratif, de disposer du minimum en-dessous duquel les conditions de vie sont infrahumaines ?
 
Au contraire, Madame Joissains, avec ses collaborateurs M Susini et Mme Draouzia, produit un discours où les affirmations les plus éculées, les plus basses sont reprises, comme en un temps qu’on pensait impossible de revenir. Elle parle d’agressions, de "professionnels", de" réseaux", de "méthodes", d’enfants pour lesquels "il y a forcément des produits pour qu’ils se tiennent tranquilles", de "pratiques indignes", de la peur des personnes âgées (elles ont bon dos !), etc. Elle fait un numéro de "grand cœur", "ému par le sort de ces enfants". Mais là, quand on sait son attitude, son (in)action, sa hargne, l’écœurement est total. D’autres habitants d’Aix, et des institutions, sont préoccupés de ce sort et tous se heurtent à ce rejet orchestré par la maire.
 
On a voulu faire l’Europe, source de richesse. Dans le panier se trouvaient aussi des pauvres. 15 000 (sur environ deux millions) sont venus en France, peut-être 2 à 300 à Aix. Et il n’y a rien d’autre à faire que les rejeter, les stigmatiser, les expulser ?
 
Voilà pourquoi nous sommes indignés. Et la honte nous submerge.
Comme la majorité à laquelle elle appartient Mme Joissains défigure la République ; elle participe et contribue à la xénophobie, se défausse sur des groupes ethniques de l’insécurité que le régime met en scène.
 
Oui, il faut en finir avec cette politique de la peur et de la discrimination. Et reconstruire une République où chacun peut être fier d’être citoyen, la République « libre, égale et fraternelle » qui est la nôtre.
 
 
 

 Réaction également de de Jean Paul KOPP l’un de nos adhérent sur facebook

 

Lettre ouverte à Madame Maryse Joissains, maire d’Aix-en-Provence à propos des Roms
Lue sur FACEBOOK
Madame,
Lors du conseil municipal du 27 juin 2011, votre majorité a voté une motion demandant le rétablissement des frontières à l’intérieur même de l’Union Européenne.
En cause, ces parasites venus de l’Est que vous avez bien fait de ne pas nommer afin d’éviter toute stigmatisation qu’aurait tôt fait de dénoncer tout un ramassis de droit-de-l’hommistes et autres gauchistes bisounours inconscients.
Entre nous on peut l’avouer sans gêne, cette motion concerne en fait les quelques 300 Roms roumains installés sur la commune qui portent gravement atteinte à la sécurité et la tranquillité publique (et comme vous le soulignez très justement, surtout celles des personnes âgées…)
Il est en effet déplorable que ces trafiquants de bébés notoires, construisent avec une science consommée des cabanes de fortune pour se loger, fouillent nos poubelles (ce qui porte gravement atteinte à nos libertés individuelles) et pratiquent sans la moindre honte d’être pauvre la mendicité à tous les coins de rue pour nourrir leur nombreuse progéniture.
Ces activités sont d’autant plus scandaleuses qu’elles sont souvent pratiquées en compagnie de jeunes enfants (probablement drogués comme vous le dites si bien) alors que vous avez tout fait pour faciliter l’accueil de ces petits sauvages dans vos écoles communales comme la loi vous y oblige afin de laisser leurs parents libres de vaquer à leurs occupations criminelles.
De toute façon, c’est bien connu et vous faîtes bien d’insister sur ce point, ces gens sont allergiques au travail. C’est bien pour cette raison que notre gouvernement ne les autorise pas à travailler chez nous à la différence des autres citoyens européens que nous accueillons avec toute l’hospitalité qui convient. Et puis à quoi cela servirait-il ? Si l’accès à l’emploi était facteur d’intégration, ça se saurait, non ?
Malgré cette interdiction, il se trouve parfois des entrepreneurs bienveillants qui, par humanité, prennent le risque inconsidéré de les embaucher pour 20 euros la journée ou en échange d’une grosse miche de pain. Votre motion évitera ainsi que ces honnêtes chefs d’entreprises ne puissent être injustement suspectés de travail dissimulé à cause d’un élan de générosité bien compréhensif.
Certes avec la fermeture des frontières, et par effet de réciprocité, il faudra que les quelques 4000 entreprises françaises présentent en Roumanie renoncent à leurs activités économiques dans ce pays. Et il est vrai qu’à 200 euros le salaire moyen, elles ne pourront pas retrouver en France les mêmes conditions avantageuses (à moins d’embaucher des Roms évidemment, mais nous partons du principe qu’il n’y en aura plus chez nous). Il faudra aussi renoncer au milliard d’euros de chiffre d’affaires que se partage Renault, la Société Générale, Orange et GDF au pays de Dracula. De même que Bouygues et Véolia devront abandonner leurs juteux marchés roumains.Et Carrefour, cesser d’implanter ses grandes surfaces aux quatre coins du pays.
 
Oublier aussi l’idée généreuse d’apporter la civilisation en bâtissant nos centrales nucléaires au cœur des Carpates. Sans compter bien sûr nos expatriés qui devront rentrer chez nous. Mais, vous avez raison…notre tranquillité est à ce prix ! Et je salue l’ensemble des élus clairvoyants de votre majorité qui ont voté pour cette proposition courageuse et réaliste.
 
PS : dans la même logique, ne pourriez-vous pas proposer lors de votre prochain conseil municipal un jumelage avec la ville universitaire de Cluj en Roumanie ? Cela pourrait sans doute permettre de négocier le renvoie de ces 300 Roms roumains indésirables contre le retour de nos quelques 300 étudiants bien français qui, pour des raisons diverses (notamment celle de s’être fait recalés en France) et moyennant quelques milliers d’euros, poursuivent leurs études et décrochent leurs diplômes de Médecine en Transylvanie.
 
Jean Paul KOPP
 

paroles d’enfants Rom

 
 
Enfin ci joint ce magnifique  texte d’un jeune Rom  qui vit dans un bidonville à Aix sur le plateau de l’Arbois depuis plusieurs années et qui a pu être scolarisé grâce aux efforts de nombreux militants  et en particulier de Béatrice GUIMARD qui  a mis en forme ce document à lire absolument. 
ce texte est al réponse la plus cinglante aux propos scandaleux  madame JOISSAINS  et de ses acolytes !!!
 
 
 
 
 
 
 
 

Pièces jointes

paroles d'enfants Roms Télécharger