Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

A Marseille des centaines de familles Rom dans la rue 14 juillet 2011

Pour les familles roms , une journée presque ordinaire !!

 
Ce matin  14 juillet à l’aube de la fête nationale commémorée par les autorités marseillaises comme ailleurs plus d’une centaine de personnes et de nombreux enfants se sont retrouvées pour la deuxième nuit consécutive   sans abris à la porte d’Aix entourées par les force de police omniprésentes.  
 
Certaines avaient été expulsées trois fois en moins d’un mois et n’avaient plus  aucun refuge , poursuivies en permanence  par le police.  On a ainsi compter plus d’une dizaine d’expulsions de sqatts depuis deux mois et les terrains  susceptibles de les accueillir  se font de plus en plus rares . Face à une telle cette violence les élus municipaux restent totalement sourds et la préfecture applique les ordres. Les  diverses associations ou collectifs qui soutiennent les familles sont  désespérées.
 

Expulsion terrain Chanterelle, Mardi 13/07/2011, 6h00

 par Jean Paul KOPP

Accompagnée d’une compagnie de CRS, la police fait procéder à l’évacuation de ce terrain municipal du 1er arrondissement.
 
Environ 150 personnes dont de nombreux enfants sont encore présentes.Des familles sont là depuis plusieurs mois. Quelques unes expulsées d’autres terrains sont arrivées récemment.
 
Devant les caméras de France 3 et LCM, une pelleteuse entre rapidement en action pour détruire cabanes et tentes usagées. Les familles se regroupent petit à petit à l’entrée du terrain, emportant ce qu’elles peuvent sur des chariots et poussettes.
 
Alertée, la Mairie du 1/7 envoie Christophe Lorenzi et Evelyne Sitruk, élus de secteur qui avouent leur impuissance face à la Mairie centrale, seule responsable selon eux de la situation.
Familles et militants parlent d’aller devant la Mairie pour faire connaitre leur ras le bol face à ces expulsions à répétitions.
 
Tous se dirigent finalement vers la Porte d’Aix où les familles s’installent sous la surveillance de deux cars de police.
 
 

   Lettre a l’élu responsable toujours sans réponse à ce jour

 Secours Catholique
Rencontres Tsiganes Marseille, le 15 juillet 2011
Cimade
Pastorale des Migrants
Secours Populaire
Aumônerie des Gens du Voyage
CCFD- Terre Solidaire
 
A l’attention de Mr BOURGAT
Délégué de la Mairie de Marseille
Auprès des populations Roms
Objet : rappel.
 
Monsieur,
 
En date du 26 mai, vous avez reçu notre collectif d’associations qui vous a exprimé son inquiétude et son indignation face à la situation inhumaine dans laquelle vivent les populations Roms de Marseille. De plus, depuis quelques jours, les expulsions s’enchaînent plongeant les enfants, les femmes et hommes dans une détresse encore plus grande.
 
Lors de cette entrevue, vous vous étiez engagé à nous adresser rapidement le texte concernant les plates-formes d’accueil. Or, à ce jour, nous sommes très étonnés de ne pas avoir reçu ce document.
 
Nous avons tenté de vous joindre à ce sujet, sans succès. Votre secrétariat nous a assurés que vous seriez tenu au courant de nos interventions
 
Par ailleurs, nous vous informons qu’une campagne de pétitions et d’envoi de cartes postales est en cours, demandant à Monsieur Le Maire : "de créer une coordination pour l’accueil des familles Roms à Marseille. L’accueil doit être réparti au Nord ET au Sud de Marseille, avec la participation des représentants des familles Roms, en concertation avec la Communauté Urbaine de Marseille, les Mairies de Secteur, les CIQ, les habitants et les associations. Au vu de l’urgence des situations, nous vous demandons que la coordination prenne effet dès septembre 2011."
 
Mais peut-être, avez-vous déjà avancé dans ce projet, auquel cas nous souhaiterions connaître ce que vous avez déjà entrepris.
 
Dans l’attente de votre réponse, recevez, Monsieur, nos salutations distinguées.
 
 
 
P/Le Collectif
 
Pendant cette période de vacances, adresser la réponse à
la Pastorale des Migrants
Centre diocésain « Le Mistral
11 Impasse Flammarion
13001 Marseille ;
 
P.J. : un exemplaire de la carte adressée à M. le Maire.
 

Pièces jointes

article de la marseillaiee Télécharger