Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Toujours pas de solution pour les grands passages 14 juillet 2011

 Pas de place pour vous  ici : dégagez !

C’est le discours  récurrent des maires  de la région devant l’arrivée parfois impromptue des groupes de caravanes
 
Dans le Var que, comme chaque année les conflits se multiplient a l’arrivée de grands groupes voyageurs. Les services de la préfecture tente en vain de faire face à l’urgence  et les maires sont vent debout pour éviter toute installation. Risque d’incendie, d’ inondation, troubles de voisinage, tous les prétextes sont bons pour ne pas appliquer la loi. Le souvenir des dramatiques inondations de l’Argens l’été dernier est dans tous les esprits mais aussi ceux des voyageurs. 
 
Dans le Vaucluse plusieurs groupes installés sur des terrains proche de l’aéroport et du palais des congrès ont du partir sous la menace  conjuguée de la mairie  l’Avignon et du Préfet . 
 
A Aix-en-Provence les familles s’étaient regroupé sur un terrain devant   accueillir  un spectacle du festival d’Aix . 
 
 A Vitrolles une centaine de caravanes se sont regroupées sur le parc du Griffon et malgré un semblant d’accord avec la mairie pour un séjour de trois semaines un référé est engagé contre elles.
 
 Pendant  ce temps la révision des schémas départementaux est en panne et aucun  terrain de grand passage n’est ouvert dans la région. 
 
Un peu d’espoir ?
 Cette situation n’est, semble-t-il  pas une spécialité régionale, mais il arrive parfois que les tribunaux soient plus attentifs au respect des droits des voyageurs . 
 

La décision du Tribunal Administratif de Grenoble ci-jointe annule un arrêté d’expulsion  de manière motivée et qui peut servir de jurisprudence

Pièces jointes

TA de Grenoble Télécharger