Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Il a dit : barbare ! 2 août 2011

Grand Larousse illustré :
BARBARE:  Etranger qui agit avec cruauté, sauvagerie
BARBARE : nom donné par les Romains aux peuples qui ne participent pas à la civilisation gréco-romaine. Fort de leurs associations familiales et tribales, ces peuples ne connaissent ni Etat ni Cité et leur croissance démographique les condamne à la famine sur des terres peu fertiles. Aussi cherchent-ils à pénétrer dans l’Empire Romain  dont ils convoitent les richesses.

Déclaration faite en 2005 par un Préfet en activité interviewé lors d’un reportage sur les Roms diffusé sous le titre « Roms en errance »(1)

« …Le mode de fonctionnement de cette communauté rappelle les hordes barbares du moyen âge. on a des gens qui tuent, qui volent avec une agressivité extraordinaire et qui font subir à leur propres enfants des sévices tels qu’ils n’ont d’autre issue que de se prostituer ou voler. Ces gens là sont tellement imbibés de cette violence dans cette organisation , je ne dirais pas mafieuse ,aller barbare qui nous ramène des siècles en arrière… »
(1)  l’intégralité de ce reportage est consultable  auprès du centre de ressource de l’association
 Ce haut fonctionnaire en employant de tels termes a, sans doute, voulu faire la preuve de ses « connaissances historiques ».  Il semble oublier que ses références sont un peu dépassées et que depuis près de 2000 ans notre civilisation s’est construite autour de l’universalité des droits, de la citoyenneté, et du respect de l’autre  qu’il soit français ou étranger.  On pourrait aussi lui rappeler  les lois contre les discriminations et le  racisme…
Face à de tels propos, faut-il encore  s’étonner de  la politique  mise en œuvre depuis quelques années par le pouvoir  ?
Le discours du Président de la République le 30 juillet 2010 à Grenoble n’est plus  alors qu’une forme « soft » de « discrimination rationnelle ».
 Dans son livre : « le  bouc émissaire »   René Girard écrivait en janvier 1986 : la frontière entre discrimination rationnelle et persécution arbitraire est parfois difficile à tracer . Pour des raisons politiques, morales, médicales, certaines formes de discriminations nous paraissent aujourd’hui raisonnables et pourtant elles ressemblent à des  formes  anciennes de persécutions « 
Les « Barbares venu de l’Est » sont aujourd’hui présents au milieu de nous,  boucs émissaires faciles à  reconnaître  et à désigner responsables de tous nos maux . Les stéréotypes et les mythes les plus éculés  fonctionnent encore à merveille : Dormez tranquille les « gaulois »  nous vous protégeons des barbares !!!
 Et si la barbarie  avait aujourd’hui changé de camps ?  Qu’en penseraient nos ancêtres les Gaulois ou encore le Francs ou les Goths ?
 Dernière minute  mardi 2 août  les mensonges officiels:
Le préfet « délégué à la cohésion sociale » des Bouches-du-Rhône interrogé par FR3 affirme des contre-vérités au sujet des familles qui campent porte d’Aix à Marseille. Selon ses dires un réseau de passeurs amènerait régulièrement par car sur place des familles de Roumanie. la police aurait relevé des numéros de voitures. Une façon de plus  de tromper l’opinion et désigner des boucs émissaires !