Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Une démagogie odieuse et sans limite 23 novembre 2011

 La journaliste qui publie cet article semble coutumière de ce type de reportage  digne de la « presse de caniveau » et qui  cherche à attiser la peur et le racisme quotidien. Malgré nos interventions répétées auprès de la direction du journal, elle semble poursuivre son travail de mise en condition de l’opinion. Personne ne nie que la présence de squats importants de familles Roms dans certains  quartiers de la ville est une source de nuisances et de conflits de voisinage avec des habitants souvent eux-mêmes en but à à la  pauvreté et à la précarité. Cela n’est pas une raison pour les inciter au rejet et à la haine des autres.
Mais il y a plus grave:  la présence à cette manifestation du Préfet de Police Mr Alain GARDERE, ancien membre du cabinet de Nicolas Sarkozy à l’Elysée.  Certes, on signale qu’il est là à titre privé, en civil, un samedi après midi mais personne n’est dupe. La présence et les propos tenus par un haut fonctionnaire représentant de l’Etat, montre la dramatique dérive politicienne de l’appareil d’Etat au service d’une cause la plus honteuse : la xénophobie.
Qui a parlé de l’Etat impartial ?

Pièces jointes

Le Préfet et le CIQ Télécharger