Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Changement à la tête de l’ANGVC 9 juin 2012

Membre de RENCONTRES TSIGANES  depuis l’origine, Georgette a joué un rôle essentiel dans les relations confiantes et amicales que nous avons établies au cours des ans avec les voyageurs. Après 7 ans de mobilisation elle cède la place aux plus jeunes et notamment  à NELLY à la direction de l’ANGVC (Association Nationale des Gens du voyage Catholique)

Nous souhaitons bonne chance à son successeur  Christophe SAUVE. Nous sommes sure que NELLY continuera à faire le lien entre nous .   

 
Associations : l’ANGVC change de tête mais pas de cap

5 juin 2012 – Par la rédaction de Dépêches Tsiganes

En marge du pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer, l’Association nationale des gens du voyage catholiques (ANGVC) a tenu son assemblée générale. Après sept ans de présidence, Alice Januel, laisse la place à Christophe Sauvé. Ce changement de visage implique-t-il un changement d’orientation ?
Pour l’ANGVC, le changement est-ce maintenant ? « Non ! », affirment en choeur Alice Januel, l’ancienne présidente et Christophe Sauvé, qui prend le relais après avoir participé activement à la vie de l’association depuis sa création en 1997. Pour eux, le changement de président n’implique aucun bouleversement dans les orientations de cette organisation de gens du voyage. « Après sept ans, je lève le pied car la présidence d’une association comme l’ANGVC est très prenante, pèse sur la vie de famille et sur la santé », explique Alice Januel, commerçante itinérante, qui ne cache pas son soulagement de ne plus être sollicitée plusieurs fois par jour. « Je ne traverserai plus la France en tous sens pour siéger dans des commissions où nous ne sommes pas toujours écoutés. Mais je ne vais pas me taire pour autant et continuerai à lutter aux côtés des voyageurs », précise-t-elle en évoquant le travail en équipe pendant sept sept ans avec son remplaçant.
Continuité dans les hommes
« Nous allons continuer sur la même lancée », indique Christophe Sauvé. De fait, la sociologie et la parité de l’équipe dirigeante de l’ANGVC n’a pas été bouleversée par l’assemblée générale du 22 mai. Si Alice Januel a quitté la présidence, une autre voyageuse Nelly Debart, devient vice-présidente. Bien que ne vivant pas en caravane, le nouveau président est membre de la communauté. Du nord au midi, l’association affirme disposer de membres représentatifs de la diversité des gens du voyage. Parmi ses administrateurs, elle compte même un ancien cadre de l’équipement, spécialiste de l’urbanisme.
Continuité dans les thèmes de travail
« Nous poursuivrons notre travail en voulant toujours être une force de proposition. Mais cela ne nous empêchera pas de taper du poing sur la table si c’est nécessaire », annonce Christophe Sauvé. Laissant du temps au temps, le nouveau président de l’ANGVC attend la fin de la période électorale pour interpeller les ministères, une fois que ceux-ci seront définitivement constitués. Basé à Nantes, où il travaille en étroite collaboration avec des collectivités de Nantes Métropole dirigée jusqu’au 16 mai dernier par Jean-Marc Ayrault, il ne cache pas ses espoirs de voir aborder les questions de fond.
Droit au stationnement opposable et droit commun
« Nous espérons obtenir le droit au stationnement opposable, ce qui intégrerait la résidence mobile dans le droit commun du droit au logement », explique Christophe Sauvé. Dans le même esprit, il n’oublie pas les anciennes demandes qui visent à supprimer les titres de circulation et les restrictions à l’accès au droit de vote. « Nous ne sommes pas des communautaristes, nous voulons d’abord le droit commun », insiste-t-il. « Pour nous, comme pour les r(r)oms, nous devons lutter contre les blocages administratifs et les discriminations qui nous empêchent d’être à égalité avec nos voisins », ajoute le président de l’ANGVC. Récemment la branche locale de l’association, l’Association départementale des gens du voyage citoyens de Loire-Atlantique (ADGVC 44), a oeuvré aux côtés du député Dominique Raimbourg pour qu’une meilleure apprentie de nationalité Roumaine obtienne de la préfecture un permis de travail. http://www.depechestsiganes.fr/?p=2887
Pour en savoir plus :
http://www.angvc.fr/
Alice Januel : mère de famille militante
http://www.depechestsiganes.fr/?p=210