Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Mieux vaut tard que jamais ! 6 juillet 2012

jpg/Inauguration_ARLES_2.jpg

 Le 5 juillet à Arles, beaucoup de ‘beau monde’ à l’inauguration d’une nouvelle aire d’accueil pour les Gens du voyage.

Ce 5 juillet 2012 est en effet une date importante puisque, comme l’a rappelé le Maire, il a fallu plus de dix ans de négociations pour que ce terrain soit enfin ouvert aux voyageurs.

On a donc pu entendre de nombreux discours des uns et des autres se félicitant de cette inauguration. Au-delà du formalisme attendu des traditionnelles auto-congratulations, on aura pu remarquer l’engagement plus personnel de Véronique PONZE et David GRZYB adjoints au maire d’Arles qui, chacun à leur manière, ont affirmé leur reconnaissance et leur respect envers les minorités Tsiganes présentes dans la Région. Gaëlle LENFANT représentant Michel VAUZELLE, président du Conseil Régional, a rappelé l’engagement de la Région dans le soutien aux Roms/Tsiganes.

Nos amies Nelly DEBARD, Vice présidente de l’ANGVC et sa soeur Sonia ont pu, en expertes, apprécier la qualité de ce nouvel équipement tout en notant quelques améliorations utiles. Elles ont en particulier regardé avec soin le règlement intérieur. Le directeur d’ALOTRA gestionnaire de ce terrain choisi par la mairie leur a apporté des précisions nécessaires. (1)

Bref, c’était un belle inauguration dont on ne peut que se réjouir et inciter les voyageurs à venir tester ce nouveau site.

Il ne faudrait cependant oublier une double réalité plus inquiétante :

jpg/inauguration_ARLES_1.jpg

Ce terrain d’accueil est le premier ouvert dans le département depuis plus de 25 ans ! Si quatre autres terrains sont accessibles aujourd’hui, ils ont tous été ouverts avant 1990 et, même s’ils ont été rénovés depuis, ils ne correspondent pas aux besoins et aux normes en vigueur. Nous rappelons sans cesse cet important déficit qui entraîne de multiples conflits avec les maires qui ne respectent pas la loi. Le Sous-préfet, au nom de l’Etat, a bien rappelé l’obligation des communes mais il est resté comme d’habitude prudent quand à la menace d’une intervention directe de l’Etat en cas de défaillance.des élus.

Nous avons aussi rappelé aux élus de l’agglomération d’Arles que l’ouverture d’une aire d’accueil ne suffirait pas à répondre aux attentes des familles. Si une aire de grand passage imposée par la Préfecture ne paraissait pas judicieuse par contre la présence dans la commune de nombreuses familles sédentarisées de longue date devait être davantage prise en considération.

On attends maintenant avec impatience et une certaine curiosité l’ouverture d’une prochaine aire d’accueil dans les Bouches-du Rhône. Aux dernières nouvelles ce sera peut-être pour l’an prochain !

 (1) L’ALOTRA est une association régionale dont la compétence est reconnue et qui ne saurait être confondue avec une autre qui a sévi longtemps et qui sévit encore dans la région et a fait l’objet d’un intéressant reportage dans un journal satirique. 

Pièces jointes