Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Mourir pour un billet de train 16 janvier 2013

Nous avons rencontré aujourd’hui les parents des trois personnes décédées (un couple et leur petite fille) samedi dans un accident sur la voie ferrée.
Il s’agissait d’une famille habitant, depuis plusieurs mois, un squatt très proche de la gare Saint Antoine.
Samedi ils n’ont pas trouvé de bus pour rentrer (est ce que des bus avaient été supprimés pour cause d’inauguration de Marseille Capitale de la culture ?).
Ils ont donc pris le train. N’ayant pas de billets, un contrôleur les a fait descendre à la gare de Saint Joseph-Castellas.
Là sans doute, pensant ainsi plus rapidement regagner leur domicile, ils ont marché sur la voie ferrée…. Vous connaissez la suite.
Ainsi pendant que des dizaines de milliers de personnes lançaient leur grande « clameur » sur le vieux port, une famille était anéantie…pour un billet de train.
Ce couple laisse deux enfants orphelins (8 et 11 ans) en Roumanie.

Caroline