Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Réunion de Rencontres Tsiganes le 6 juillet 29 juillet 2013

Compte-rendu de l’assemblée du 6 juillet 2013

Cette réunion a rassemblé 25 adhérents et sympathisants dans le cadre accueillant de la maison de Marc.

Le président a tout d’abord rappelé la mobilisation sur plusieurs fronts des membres du bureau de l’association et en particulier de notre permanente Caroline. Les prochains mois risquent encore d’être mouvementés et il appelle à l’engagement de chacun pour assurer la poursuite de nos activités.

Les relations avec les services de l’Etat au sujet des Roms.

Le débat a porté sur le rôle des associations et tout particulièrement de Rencontres Tsiganes chargée de réaliser des diagnostics sur les familles pouvant prétendre à rester en France. Ce travail soulève des questions d’éthique et on s’inquiète de l’utilisation qui en est faite par les services de l’Etat dans le département et par les tribunaux. Le préfet Alain Régnier a été alerté sur ce que nous considérons comme une interprétation erronée de la circulaire du 25 août 2012. Une rencontre va avoir lieu avec les autres partenaires associatifs afin de définir ensemble une attitude commune.

Sur le terrain les perspectives d ‘expulsion se précises au cours du mois de juillet , on s’attend à ce que plus de 900 personnes soient mises en demeure de quitter les lieux sans qu’une proposition sérieuse de relogement ou d’hébergement leur soit faite. Une fois de plus elles seront contraintes a l’errance à Marseille et dans les villes voisines.

La multiplication des incidents et des manifestations au voisinage des terrains et surtout la complicité directe des élus de gauche comme de droite est à dénoncer avec force. A sainte Marthe dans le Quatorzième arrondissement amis aussi à la Capellette à Mazargues nous avons dénoncé les propos des uns et des autres et envisagé de porter plainte Le MRAP de son côté engagé une procédure.

Dans un journal varois, un article une fois de plus mis en cause les voyageurs

Pour être plus efficace dans ce domaine, il est proposé une modification des statuts de l’association en prévoyant explicitement la lutte contre toute forme de racisme.

A Vitrolles des négociations se poursuivent avec la mairie afin de d’éviter l’expulsion d’un groupe de familles Roms présentes sur le territoire depuis plusieurs années.

A Gardanne, une chartre de bonne conduite a été soumise aux familles et deux personnes oint dû quitter les lieux après avoir été condamnées pour vol de métaux.
Une fête a rassemblé sur place de nombreux militants associatifs.

A l’initiative du CADRIS Philippe Langevin est venu présenter à Aix son rapport sur les Roms dans les Bouches-du-Rhône commandé par le Conseil général.

A Marseille Fontainieu, l’ADAAP poursuit une mission d’accompagnement social de familles, mais n’est pas en charge de la gestion du lieu qui est confié aux personnes sur le terrain. Elles détiennent une clef du portail de l’entrée et craignent l’arrivée de nouvelles familles après les expulsions attendues dans les prochaines semaines.

L’ouverture au 1er janvier 2014 de l’accès au travail de Roms Roumains et Bulgares devrait permettre de répondre à leurs attentes pour certains de régulariser leur situation. Il conviendrait d ‘étudier les expériences existantes dans le domaine des activités économiques : entreprise individuelle, coopérative etc …

Les Gens du voyage dans la région

Comme chaque été les grands passages font la une des médias dans la région ; Chaque jour un groupe tente de s’arrêter dans une commune. L’absence de terrain prévus par la loi de juillet 2000 entraîne des conflits parfois violents avec les maires qui en appellent à l’opinion mais surtout à leurs électeurs. Les arguments souvent mensongers avancés relèvent toujours des mêmes clichés oubliant que les maires se refusent à appliquer eux-mêmes la loi. La position du maire de Nice est largement partagée par la plupart des maires de la région.

Il est convenu que Rencontres Tsiganes doit continuer à dénoncer la position des élus mais nous considérions que l’attitude de certains responsables de groupe ne rend pas service à la cause qu’ils entendent défendre et contribue les rejeter des populations locales.

A noter que dans les Bouches-du-Rhône, on apprend qu’une aire de grand passage provisoire est officiellement ouverte sur le plateau de Réaltor. Compte tenu de l’état désastreux du terrain , il n’est pas certains que des groupes acceptent d’y séjourner.

Dans les Bouches-du-Rhône, un terrain d’accueil vient d’être inauguré à Fuveau. Il était attendu depuis 10 ans et, après Arles l’année dernière, c’est le deuxième terrain nouveau dans les Bouches du Rhône depuis 13 ans.

Lors de la dernière commission départementale des Bouches du Rhône Nous avons à nouveau fait état de notre désaccord sur la forme comme sur le fond. La nouvelle Préfète a bien voulu entendre nos remarques et nous assuré qu’il en serait tenu compte.

Nos principales critiques ont porté une nouvelle fois sur la question de la sédentarisation et l’absence de solution proposée aux familles qui sont contraintes de en plus voyager

Dans un journal varois, un article une fois de plus mis en cause les voyageurs. Nos amis ont réagi auprès du journaliste qui les a agressés en refusant un doit de réponse. De tels comportements se généralisent un peu partout et nous devons à chaque fois continuer les dénoncer.

On apprend récemment qu’un document d’appel d’offre officiel pour la mis en place de vidéo surveillance à Marseille justifie les emplacements de caméras par la présence éventuelle de Roms et de gens du voyage !!!!

Le maire de SANARY a publié sur youtube une vidéo accusant les gens du voyage. Ce document relève explicitement de l’invitation à la haine raciste …..

Les perspectives d’évolutions réglementaires et législatives nationales

Une situation locale de plus en plus tendue ne doit pas faire négliger les informations plus positives venues de Paris.

A la suite de la décision du Conseil Constitutionnel et des engagements du Premier Ministre deux projets de loi seront présentés au Parlement à l’automne.
Le premier, présenté par Cécile DUFLOT, appelé ALUR, devrait apporter des améliorations sur le droit de l’urbanisme en laissant aux Maires une possibilité d’autoriser des formes d’habitat léger et mobile. Une autre loi présentée parle député Raimbourg remet à plat le statut des gens du voyage. Enfin un rapport demandé par le Premier Ministre au préfet DERACHE fait une analyse pertinente de la situation et propose de nombreuses mesures répondant aux attentes des associations. Il faut espérer que ces divers projets sortiront sans trop de pertes après devant les Députés et els Sénateurs.

Il conviendra de suivre attentivement les débats à l’automne et d’analyser les conséquences sur la vie des voyageurs comme des sédentaires. Sans aucun doute la mise en application sur le terrain de ces nouvelles mesures sera longue et semée d’obstacles.

 Rencontres Tsiganes est aujourd’hui membre de la FNASAT et a participé à l’assemblée générale de cette fédération à Paris. Il est proposé que la Fnasat organise une rencontre à Marseille sur le thème de la sédentarisation.