Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Enfin une aire de grand passage dans le Vaucluse ? 8 décembre 2014

Grand Avignon : la future aire de grand passage fait débat au conseil

L’aire de grand passage
Là encore, le maire s’est réjoui de la solution trouvée « à une situation qui perdure depuis trop longtemps » : attribuer un site pour l’aire de grand passage des gens du voyage pour éviter les rassemblements sauvages. Alors que l’ancien maire Marie-Josée Roig avait toujours refusé son installation à Avignon, le site de Bonpas a finalement été retenu, là où se déroule le marché aux puces du samedi matin. Un aménagement estimé entre 250 000 et 300 000 EUR pour 200 caravanes, et un budget de fonctionnement entre 60 000 et 80 000 EUR par an. « Je ne me vois pas gérer un nouvel été de convois de caravanes comme cette année à La Souvine. La remise en activité là-bas nous coûte 60 000 EUR… », a plaidé le maire, précisant qu’elle avait demandé au préfet d’explorer « toutes les pistes y compris, hors de la ville d’Avignon ».
Pour l’opposition, c’est justement le nouvel emplacement qui pose problème (l’UMP s’est abstenue). Josette Goilliot, qui portait la voix du groupe Semper Fidelis, regrette que cette aire soit « proche d’une zone des plus actives comme Agroparc », elle qui aurait préféré une « localisation qui n’impacte pas les citoyens de Montfavet et l’activité économique ». Sur le choix du site, toujours, l’élu frontiste Philippe Lottiaux a relevé que « l’État a forcé la main des acteurs locaux », et s’est interrogé sur le maintien de l’activité économique du marché aux puces.