Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

La persistance des préjugés anti-Roms 30 mai 2015

Le chapitre IV du rapport de la CNCDH (Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme) est consacré à la situation des Roms en France. Une fois de plus ce rapport met en évidence que les Roms sont vus comme les principales victimes du racisme en France.

Un peu d’espoir cependant qui montre que l’action de militants n’est pas toujours sans effet sur l’opinion : On remarque toutefois que dans le même temps la prise de conscience du niveau de discrimination contre les Tsiganes, les Roms et les gens du voyage en France a fortement augmenté, atteignant 16 % en 2014, un petit peu moins qu’en 2013 mais bien plus qu’en 2003. Et le pourcentage de ceux qui estiment qu’on ne parle pas assez de l’extermination des Roms pendant la Seconde Guerre mondiale est monté depuis l’an dernier de 35 % à 40 %.

L’attention croissante portée à la discrimination des Tsiganes est le miroir de plusieurs mobilisations qui se sont développées autour des droits des Roms.

Pièces jointes

LES-PRÉJUGÉS-ANTI-ROMS Télécharger

Laisser un commentaire

Only a subset of HTML tags and attributes are allowed.