Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Assemblée générale de Rencontres Tsiganes 25 mars 2016

Compte-rendu de l’assemblée générale de l’association Rencontres Tsiganes

le samedi 23 janvier 2016 à Marseille

 

La séance est ouverte par le président Jean Paul Kopp à 15h15

Présents : 28 membres adhérents

Excusés 9 membres adhérents

 

1 – Présentation aux participants du rapport moral et d’activités de l’année 2015

 

L’année 2015 a été marquée en France et dans le monde par de dramatiques évènements qui n’ont p as été sans conséquence sur l’activité de notre association. Les impératifs de sécurité souhaités par la plus garde partie de l’opinion et les politiques mises en œuvre ont contribué à accroître la méfiance et parfois l’hostilité envers les minorités présentes sur le territoire. La situation économique et sociale est également un facteur qui ne facilite pas la solidarité entre les communautés. Dans un tel contexte, les conditions d’accueil des gens du voyage comme des familles Roms dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur sont demeurées toujours plus précaires.

 

Pour autant, l’activité de l’association Rencontres Tsiganes s’est poursuivie au long de l’année afin de répondre aux urgences et aux attentes des uns des autres. Les réunions du conseil d’administration et du bureau ont permis de faire régulièrement le point des activités et des prises de positions publiques.

 

A la suite de négociations avec le délégué régional de la Fondation Abbé Pierre nous avons signé une convention afin de développer les moyens d’accès aux droits à l’habitat des gens du voyage sédentarisés. Cette aide nous a permis de recruter dans le cadre d’un emploi aidé une personne qui viendra épauler de Caroline Godard dans sa tâche à partir du 29 février prochain.

 

Durant l’année, nous avons maintenu des contacts fréquents avec les associations et organismes régionaux et nationaux qui poursuivent les mêmes objectifs que nous, comme la FNASAT, les associations représentatives des gens du voyage ou encore Romeurope.
Le centre de ressources a multiplié les actions d’information et de formation tout au long de l’année avec une attention particulière auprès des étudiants et des jeunes. Plusieurs initiatives a caractère culturel ont permis de toucher un large public.

 

L’association a suivi avec grande attention l’évolution législative en cours concernant le statut des gens du voyage. Sur le plan local,e la mis en application des schémas départementaux demeure largement insuffisante et des incidents ont eu lieu sur certains terrains d’accueil. L’absence de terrains de grands passages conformes à la réglementation est à l’origine de nombreuses expulsions le plus souvent injustifiées.

 

Nous avons suivi avec attention l’étude engagée il y a plus d’un an par l’Etat et le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône concernant les Tsiganes sédentarisés. Nous attendons les conclusions opérationnelles qui en seront tirées.

Les actions de soutien aux familles Roms se sont poursuivies durant l’année malgré l’insuffisance et parfois la réduction des moyens mis à la disposition des associations. Contrairement à ce qui est parfois annoncé, nous ne constatons pas l’arrivée de nouvelles familles et celles pour lesquelles des solutions d’habitat ont pu être proposées, démontrent une bonne capacité d’adaptation a la vie locale. La scolarisation des enfants demeure une priorité qu’il est trop souvent impossible de mettre en place en raison d’expulsions fréquentes. Il est convenu qu’une campagne d’information sera mise en œuvre pour faire connaître les difficultés de scolarisation.

 

Nous avons noué des relations efficaces avec des avocats qui avec constance interviennent dans des procédures d’urgence de plus en plus fréquentes.

 

Après un échange d’informations l’assemblée, à l’unanimité, approuve le rapport moral et d‘activités et donne quitus au président.

 

2° Bilan financier et perspective budgétaire

 

Le compte de résultats est positif à hauteur de 12 030 euros, ce qui nous permet d’avoir une trésorerie, et d’attendre plus sereinement l’arrivée des subventions.

 

Le budget prévisionnel pour l’année 2016 s’élève à 102 800 euros.

Rencontres Tsiganes ayant deux salariés en contrats aidés certes, mais un différentiel à payer par l’association de 11 500 euros. Ce qui va également nous engager à développer davantage d’actions.

 

Nous sommes malgré tout inquiets des prochaines sommes allouées par les différents financeurs (Conseil départemental, Conseil régional…) ; les dossiers de demandes de subventions sont d’ores et déjà déposés, mais nous devons nous préoccuper de trouver d’autres sources de financements.

 

Les comptes de résultats 2015 et le budget prévisionnel 2016 ont été adoptés à l’unanimité.

Laisser un commentaire

Only a subset of HTML tags and attributes are allowed.