Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Encore des amalgames douteux et accusatoires 22 octobre 2016

 

Au risque de lasser le lecteur nous revenons une nouvelle fois, pour mettre en cause les désignations pour le moins douteuses des médias, relatives aux gens du voyage.

Trois  derniers exemples relevés parmi beaucoup d’autres :

 Paris

©AFP

Des individus, « des gens du voyage », selon Eva Devictor, avaient mis en place « un véritable réseau » de vol, et de recel de poussettes, via des sites internet de vente entre particuliers.

Aix-en-Provence

Aux assises d’Aix-en-Provence, lors d’un procès récent d’un groupe de grand banditisme accusé de plusieurs meurtres, la presse locale, comme nationale, a titré sur le procès du « clan des gitans » pour désigner certains des co-accusées. C’est une fois de plus l’ensemble d’un groupe social auquel ils sont supposés appartenir qui est ainsi mis en cause.

Préfecture du VAR,

Service hébergement et accompagnement logement

Version 1er avril 2016 ,

En application de la réglementation, la préfecture du VAR a publié le “schéma départemental de la domiciliation des personnes sans  domicile stable“ . Ce document est  un outil permettant en principe de faciliter la vie quotidienne des gens du voyage.  La lecture de ce texte fait apparaître cependant une vision pour le moins caricaturale du public concerné. A la suite d’une enquête auprès des CCAS, on peut lire :  le public « des gens du voyage“  est un public éloigné de l’insertion, souvent illettré  et agressif, qui demande un accompagnement spécifique …. 

Une telle formulation dans un document public, est révélateur des préjugés envers un groupe de personnes de la part des personnels des CCAS  et des associations agrées. Cette présentation ambiguë ne fait que renforcer la stigmatisation dont sont trop régulièrement l’objet les Gens du voyage.

 

 

Laisser un commentaire

Only a subset of HTML tags and attributes are allowed.