Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Résorption des campements et bidonvilles à STRASBOURG : Objectifs Atteint 22 octobre 2016

C’est le bulletin en date  de la Dihal (délégation interminsisterielle à l’hébergement et l’accès au logement) en date du 18 octobre 2016 qui  nous transmet cette information.

On croit rêver!!  Qu’en pensent  Monsieur  Gaudin maire de Marseille et Monsieur Yves ROUSSET Préfet en charge de ce dossier ?

On peut leur proposer un voyage d’étude à Strasbourg !! C’est une très belle ville  et c’est bientôt le marché de Noël !!

 

Résorption des campements et bidonvilles à STRASBOURG : Objectifs Atteint

 

Le mardi 27 septembre dernier était organisée à Strasbourg une réunion bilan de l’action de résorption des bidonvilles pilotée par la Ville de Strasbourg, en partenariat avec la préfecture du Bas-Rhin. Tous les partenaires de la maîtrise d’oeuvre urbaine et sociale, ainsi que l’Ofii, le Conseil de l’Europe et la Dihal, participaient à cette réunion suivie d’une conférence de presse.

Grâce à la stratégie mise en place depuis 2013, L’objectif de résorption des bidonvilles sur l’ensemble du territoire de Strasbourg a été atteint

En juin 2013, 471 personnes vivaient sur 14 bidonvilles. Aujourd’hui un seul espace, sur lequel un point d’eau, des toilettes sèches et le ramassage des ordures sont assurés par la Ville de Strasbourg, demeure occupé par 26 personnes dans des caravanes mises à disposition par la ville.

Ces bons résultats s’expliquent par plusieurs éléments : Un engagement fort de la ville avec notamment une mission dédiée au sein de ses services ; un partenariat actif et large avec l’Etat u_(dans plusieurs dimensions : social, santé, emploi, éducation, ordre public…), le secteur associatif les opérateurs de la lutte contre la précarité ; Une stratégie pluriannuelle avec un objectif clair de résorption des bidonvilles ; une action globale allant de l’encadrement des terrains jusqu’à l’accès au logement ordinaire, en passant par des dispositifs d’accompagnement sur des espaces temporaires.

espace-temporaire-dinsertion-a-strasbourgDans les mois qui viennent, la Mous et l’accompagnement des familles dans les dispositifs d’insertion vont se poursuivre. La Ville de Strasbourg va également développer les actions d’accompagnement dans des projets de réinsertion dans le pays d’origine, en lien avec l’Ofii.

La MOUS en chiffres (septembre 2016)

éducation : 61 enfants scolarisés à l’école maternelle, primaire et au collège

emploi : 125 personnes ont trouvé un emploi salarié en septembre 2016

logement : 175 personnes ont accédé à un logement, 83 personnes sont en attente de logement

 

 

 

Pièces jointes

espace-temporaire-dinsertion-a-strasbourg Télécharger

Laisser un commentaire

Only a subset of HTML tags and attributes are allowed.