Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Archives par catégorie : Festivals et Manifestations

Festival Latcho Divano à Marseille 3 avril 2014

Mercredi 2 avril, un après-midi festif sur la terrain d’accueil des Gens du voyage de Saint-Menet à Marseille a permis un dialogue amical entre Voyageurs et Gadgé.

La soirée s’est poursuivie à la Maison de la Région par la projection du merveilleux film « A House for Bernada Alba » suivi d’une discussion animée et passionnante entre nos deux amies voyageuses Nelly et Sylvie et deux femmes Roms marseillaises qui participent a un programme animé par ERRC (European Roma Rights Center).

 Les participants à cette soirée garderont sans aucun doute un souvenir ému de ce dialogue directe entre ces quatre jeunes femmes que tout distingue dans les apparences mais que tout rapproche dans l’histoire, la culture et sans aucun doute dans l’avenir.

 A ne pas manquer :

Samedi 5 avril à 10h et 14h30 à la Maison de la Région : Conférence de Claire Auzias sur les femmes Roms

Mardi 8 avril « Romano Dives », à partir de 18h30 musiques et danse au square Léon Blum

Pièces jointes

Le festival LATCHO DIVANO a 7 ans 13 mars 2014

Comme chaque année depuis 7 ans Rencontres Tsiganes s’associe à ce festival qui sans prétention trace sa route grâce à la persévérance d’une équipe de bénévoles et la complicité de nombreux militants.

Entre cinéma musique contes théâtre et lectures, chacun peut trouver l’occasion de mieux connaître la richesse de cette culture et de ceux qui la porte.

Les membres de Rencontres Tsiganes se sont plus particulièrement investis dans le colloque juridique sur la situation des Roms qui aura lieu le 28 mars à Marseille et sur la soirée du 2 avril à la maison de la région et le témoignage des femmes.

Pour en savoir plus, tout le programme sur :

www.latcho-divano.com

Pièces jointes

porgramme du festival Télécharger

Une première : Un gitan béatifié 13 février 2014

Céferino GIMENEZ MALLA

 

Biographie

Il est né en 1861 en Espagne d’une famille gitane. Il vit de façon nomade pendant quarante ans, puis s’établit à Barbastro et se marie, mais n’a pas d’enfant1.

Ceferino enseigne le catéchisme aux jeunes roms, en se basant surtout sur la Bible et en entraînant à la prière quotidienne. Il arbitre les différents et assure la paix dans la communauté. Il exerce la profession de vendeur d’animaux1.

Il entre en 1926 dans le Tiers-Ordre franciscain, et fait partie de la Conférence de Saint-Vincent-de-Paul pour le secours aux défavorisés. Il participe à des nuits d’adoration, va souvent à la messe, prie et récite le rosaire1,2.

Pendant la guerre d’Espagne en 1936, il prend la défense d’un prêtre maltraité. Arrêté à son tour, il est tué à Barbastro le 9 août 19363, un chapelet en mains. Enterré dans une fosse commune, son corps n’a pas été retrouvé1.

Ses vertus sont reconnues, ainsi que son martyre, ce qui mène à sa béatification par l’Eglise Catholique par le pape Jean-Paul II, le 4 mai 19972, en présence de milliers de gitans.

Le bienheureux Ceferino Giménez Malla est fêté le 4 août. Il est le saint patron des Roms et des Sinti. Il est le premier gitan béatifié.

Roms et gens du voyage dans les médias 10 janvier 2014

A l’occasion de l’Assemblée générale de Rencontres Tsiganes

Vous êtes invité(e)s

à prendre part à une conférence – débat sur le thème :

 Roms et Gens du voyage dans les médias

avec le concours de journalistes de la presse locale et nationale :


Sébastien Boistel (Le Ravi Journal)

Pierre Coronas (Journaliste indépendant)

Myriam Guillaume (La Marseillaise)

Jean-Marie Leforestier (Marsactu)

Margaïd Quioc (LCM)

Georges Robert (Photographe de Presse)

Nicolas Roméas (Directeur de Cassandre-Horschamp)

Hervé Vaudoit (La Provence)

SAMEDI 18 Janvier à 16h00

Centre MISTRAL
11 impasse Camille FlammarionMarseille 13001

(Parking assuré)

Un verre de l’amitié clôturera l’après-midi

 


Roms et Gens du voyage dans les médias
 

Les différents médias ont durant ces derniers mois fait une large place aux événements concernant les Roms, les Gens du voyage et aux propos tenus par un certain nombre d’élus. Les dernières enquêtes montrent en effet une augmentation massive des articles sur ce sujet sans commune mesure avec l’importance numérique de ces populations et de leur rôle dans la société. L’enquête de Mediapol du 23 novembre 2013 pour la chaîne parlementaire a ainsi recensé depuis fin août pas moins de 3884 articles dans les différents journaux.

Entre les propos haineux et condamnables de quelques élus et l’affaire Leonarda, cette saga médiatique nous interpelle et nous conduit à nous interroger sur les causes et les conséquences d’une telle mise en scène de ces populations.

Tout d’abord convenons d’éviter de rejeter la responsabilité de cette sur-médiatisation sur les seuls journalistes. Dans ce domaine, on peut voir le pire comme le meilleur. Si certains se contentent de hurler avec les loups et de reproduire les clichés et les préjugés les plus rabattus pour faire de l’audience, d’autres au contraire font un effort sérieux d’enquête et d’analyse qui remettent en cause bien des idées reçues.

Pour notre part nous savons les effets négatifs directs de cette sur-exposition médiatique sur les intéressés, que ce soit les Roms étrangers ou plus encore les Tsiganes Français. Pour la plupart, ils recherchent la discrétion. Ils se sentent directement et collectivement atteints par les propos et les accusations portées contre tel ou tel membre de leur communauté. Quant aux citoyens, rares sont ceux qui prennent le temps de faire la part des choses entre les multiples sollicitations dont ils sont l’objet.

Au-delà de la responsabilité des journalistes, cette saga médiatique trop souvent nauséabonde a des causes plus inquiétantes qu’il faut analyser. La responsabilité des propos et des comportements de certains élus et responsables politiques et le silence de certains autres ne peuvent que renforcer les préjugés d’une opinion publique inquiète en mal de boucs émissaires. L’analyse détaillée des médias démontre en effet que « la question Rom » est vite mise en avant pour détourner l’attention de l’opinion sur d’autres sujets plus délicats. Tout semble se passer comme si les organes nationaux ne s’emparaient de la question des Roms que lorsqu’elle pouvait servir à la mise en scène politique, lorsqu’il s’agit d’opposer les individus et les groupes politiques, de mettre en avant les rapports d’alliance et d’opposition, à l’intérieur et entre les partis. Les Roms ne servent alors plus que de prétexte, comme tout autre thème peut le faire, et disparaissent en tant que réalité propre, en tant que condition humaine, au profit de la joute des élites mise en scène par l’industrie médiatique.(Enquête Médiapol)

Il nous faut donc poursuivre, contre vents et marées, le long et parfois décevant travail d’information et de témoignages auprès de nos concitoyens pour que les Roms, les Tsiganes et autres gens du voyage puissent sans craindre le mépris et le rejet assumer leurs origines et la richesse de leur culture.


 

Pièces jointes

Roms et médias Télécharger

Roms Tsiganes : une culture européenne 17 septembre 2013

ROMS ET TSIGANES, UNE CULTURE EUROPEENNE

Séminaires et rendez-vous publics

en lien avec le Conseil de l’Europe et la Commission européenne,

ainsi que d’autres partenaires tels que le Conseil Régional PACA,
l’Institut Culturel Italien, l’Ambassade de Hongrie, ACT…

—————————————————————————————————————–

1/ Mercredi 26 septembre 2013
avec le Conseil de l’Europe et la Commission européenne dans le cadre du Programme « Réseau universitaire européen d’études romani »*
en partenariat avec le Conseil Régional Provence-Alpes Côte d’Azur

Hôtel de Région / Marseille
27 place Jules Guesdes 13001 Marseille

- de 9h à 18h : Séminaire (accès limité / pour inscription voir ci-dessous*)
« La dimension européenne de la culture des Roms : discours scientifiques et politiques »
réflexion sur le thème de la culture des Roms et Tsiganes, avec des intervenants universitaires et chercheurs internationaux (présentation en annexe)
– Victor Friedman (Professor of Balkan and Slavic Linguistics / University of Chicago, USA)
– Elena Marushiakova and Veselin Popov (Professors at Institute of Ethnology and Folklore Studies, Sofia, Bulgaria) ; Sofiya Zahova (Assistant Professor)
– Yaron Matras (Professor of Linguistics, University of Manchester, GB)
– Carol Silverman (Professor at Department of Anthropology University of Oregon, USA)
– Hristo Kuychukov (Université de Berlin)
– Jana Horváthová (Director of Museum of Romani Culture, Brno, Czech Republic)
– Tá ?ána Bártová Pavelková (Currator in Museum of Romani Culture ; Brno, CZ)
– Timea Junghaus (Art historian, Executive director of the European Cultural Foundation, Budapest, HU)
– Nadezhda Beluginan (Philologist, Moscow, Russia) / Théâtre Romen

19h30 : Conférence publique
« La culture des Roms dans le nouveau contexte européen »
en présence de personnalités du séminaire ; modérateur Jean-Pierre Liégeois

*Le réseau comprend des universitaires reconnus travaillant à des études roms, créant ainsi une véritable communauté interdisciplinaire de chercheurs. L’accès au réseau est ouvert en permanence à tous les experts ayant les compétences appropriées sur la base de critères reconnus et transparents.
L’objectif global du projet est de faciliter le dialogue interculturel et de soutenir les efforts tendant à l’inclusion sociale des citoyens roms en Europe. Le projet permet d’accroître la visibilité des travaux de recherche existants et de favoriser la coopération avec les décideurs en mettant à disposition des données crédibles pour appuyer des initiatives en matière de politiques qui soient mieux conçues. Un de ses rôles essentiels est de fournir des éléments de référence et un soutien aux décideurs et aux jeunes chercheurs.

o inscription au séminaire

Important : présentation du séminaire en annexe
La salle ne permet qu’un nombre de places limité (40 environ), aussi nous vous demandons de nous mentionner dans les meilleurs délais, si possible avant le 31 août 2013, si votre organisation souhaite participer à cette rencontre et si nous prévoyons de préinscrire une ou deux personnes.

2/ Vendredi 4 octobre 2013
« La culture des Roms – les Roms dans la Culture »
à l’initiative de l’Ambassade de Hongrie en France

IMPGT – Institut Management Public et Gouvernance Territoriale
23 rue Saporta 13100 Aix en Provence

– (journée : horaires à préciser) : Rencontres, conférences (concert en soirée)
La présence et l’apport des Roms dans la culture de l’Europe Centrale et plus particulièrement dans celle de la Hongrie étudiée au travers d’expériences personnelles et d’exposés en sciences humaines et sociales, en présence d’artistes et d’intellectuels.

-  soirée : concert de Ferenc Snétberger hongrois et les musiciens roms du groupe New Generation
Auditorium du nouveau Conservatoire de musique d’Aix en Provence

3/ Mercredi 30 et jeudi 31 octobre 2013
« La dimension européenne de la culture des Roms : valorisation et mise en réseau »
avec le Conseil de l’Europe
en partenariat avec le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur

Villa Méditerranée / Marseille

 

– 30 octobre, en soirée : conférence publique
Mémoire et culture roms dans les itinéraires culturels du Conseil de l’Europe
dans le cadre du Projet « Itinéraire de la culture et du patrimoine des Roms »

-  30 et 31 octobre de 9h à 18h : séminaire 1
Les conditions de valorisation de la culture rom dans le cadre des Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe. En réunissant des acteurs européens (responsables de musées, responsables d’ONG culturelles, opérateurs culturels, élus, chercheurs…) ce séminaire a comme objectif de définir l’Itinéraire de la culture et du patrimoine des Roms et d’en étudier les moyens de développement.

Le programme des Itinéraires culturels a été lancé par le Conseil de l’Europe en 1987. Parmi les itinéraires : les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, la Route des Phéniciens, les Sites clunisiens en Europe… Son objectif était de démontrer, à travers le voyage dans l’espace et dans le temps, que le patrimoine des différents pays d’Europe et leur culture contribuent au patrimoine culturel commun. Les itinéraires mettent en oeuvre les valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe : droits de l’homme, démocratie culturelle, diversité et identité culturelle, dialogue, échange et enrichissement mutuel par delà les frontières et les siècles.
L’objectif de l’Itinéraire de la culture et du patrimoine des Roms est de renforcer les connaissances des Européens sur l’histoire, la culture, les valeurs et les conditions de vie des Roms, d’encourager de contribution des Roms à la vie culturelle européenne et à contribuer ainsi à une image positive des Roms, très souvent perçus d’une manière négative et stéréotypée.
Dans ce but, l’Itinéraire culturel développera un réseau d’organisations (associations, musées, centres culturels et d’information, institutions artistiques et éducatives, festivals, etc.) qui travaillent ensemble pour développer un ensemble d’ des activités communes.

-  30 et 31 octobre : séminaire 2
avec l’Alliance européenne des Villes et des Régions pour l’inclusion des Roms, du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe
L’Alliance travaille à une approche transversale intégrée qui prenne en compte les autres initiatives du Conseil de l’Europe – comme le programme des médiateurs roms (Romed), les travaux du Comité d’experts sur les questions roms (CAHROM), les Cités interculturelles et les activités pertinentes du Service de la jeunesse – afin d’atteindre son but premier, qui est de développer la capacité des villes et des régions à concevoir et définir des politiques contribuant à l’inclusion des Roms. La réflexion sera ici centrée sur la culture.

4/ Lundi 18 et mardi 19 novembre 2013
« Vers un Institut européen rom »
avec le Conseil de l’Europe

Institut Culturel Italien de Marseille
6 rue Fernando Pauriol 13005 Marseille

– 18 et 19 novembre : séminaire en journée
Le Conseil de l’Europe (Direction de l’Education) a régulièrement, dans le cadre des projets concernant l’Education des enfants et des jeunes roms, abordé l’idée d’un institut européen ayant pour vocation la valorisation de la culture, la recherche et la formation. Une telle initiative peut être liée tant au développement de l’itinéraire culturel rom qu’au programme ROMED de formation de médiateurs, à la définition de politiques publiques de l’Alliance des Villes et Régions pour les Roms, ou encore aux programmes de lutte contre les discriminations et l’éducation à la citoyenneté démocratique. Ce séminaire de réflexion réunira des experts roms ainsi que des partenaires institutionnels susceptibles de définir le profil d’un tel Institut.

-  18 novembre à 19h : concert de l’Alexian Group & Alexian Santino Spinelli
Ce concert propose un parcours musical et chanté (en langue rom), traversant différents styles, pour un voyage musical dans l’intimité de l’histoire et de la culture rom. Professeur d’université et leader du groupe, Santino Spinelli est d’abord un accordéoniste de renommée internationale.

5/ mercredi 11 décembre 2013

« Si loin, si proches : accueillir les nouveaux migrants »

Cité des associations / salle Phocéa
93 la Canebière 13001 Marseille

journée de réflexion et d’échanges organisée par Approches Cultures & Territoires (ACT)

thème : l’école « ici et là-bas »,
films documentaires : « Le pendule de Costel » de Pilar Arcila ; « Scoala noastra / Notre école » de Mona Nicoara et Miruna Coca-Cozma
intervenants : Jean-Pierre Liégeois, Caritas (Rome), Rencontres tsiganes (Marseille), Fondation Abbé Pierre (Marseille)… (en cours)

« Si loin, si proches : accueillir les nouveaux migrants » est une action menée par ACT depuis 2007 en direction des acteurs de l’Education nationale, l’éducation populaire et du travail social. L’édition 2013 souhaite s’adresser plus largement à tous les acteurs scolaires, sociaux et culturels, professionnels et citoyens.

www.approches.fr
Informations : 04 91 63 59 88

MAJ 24/07/13

Festival du cinéma de Douarnenez 2013 17 septembre 2013

La 36ème édition de ce festival militant, dédié aux minorités, était consacré cette année aux « Rroms, Tsiganes et Voyageurs ».

En Bretagne tout se dit en français mais aussi en breton, il s’agissait donc du Gouel ar filmoù « Rromed, Termajied ha Beajourien » ! Termajied en breton cela signifie lanterne magique. C’est le nom que donnèrent les bretons, au début du XX° siècle, à ces forains itinérants qui leur firent découvrir le cinéma. C’est ainsi que depuis ils désignent les Tsiganes !
Il faut féliciter les organisateurs de ce festival pour la qualité du programme proposé, l’organisation remarquable, l’accueil chaleureux qu’ils nous ont réservé et l’extrême convivialité de cette manifestation
De très nombreux films, fictions ou documentaires, ont été proposés. Le choix a souvent été difficile mais j’ai pu assister à une trentaine de projections.
http://www.festival-douarnenez.com/…
De très nombreux débats, où ont été abordés différents thèmes, ont accueilli chaque jour énormément de monde, matin et soir dans des échanges riches et sereins.
http://www.festival-douarnenez.com/…
Des expositions :
http://www.festival-douarnenez.com/…
De la musique aussi bien sûr. Le Taraf de Haïdouks, en tournée dans la région, est venu gracieusement nous proposer un merveilleux concert.
http://www.festival-douarnenez.com/…

Au cours de cette semaine ont été présents des Roms de divers pays d’Europe, des voyageurs représentant de multiples associations, des chercheurs, des historiens, des militants etc… Tout ce monde s’est retrouvé quotidiennement pour échanger, au cours des débats, autour d’un verre près du chapiteau du festival.
Mais pas un seul journaliste de la presse nationale… C’était une occasion unique de recueillir des témoignages, de s’informer, de mieux comprendre. De la matière pour un bel article de fond. Manque de moyens des rédactions ? Pas sûr, puisqu’elles ont pu au cours de la même semaine envoyer de nombreuses équipes « enquêter » sur un fait divers bien plus porteur médiatiquement : un « trafic » de bébés entre une famille rom roumaine et une famille de voyageurs à Marseille…
A Douarnenez, nous étions loin des clichés et des préjugés dans un esprit de Latcho Divano qui, ne l’oublions pas signifie « le bel échange » en langue romani.

A Gardanne des scouts et des enfants Roms 19 août 2013

ROMENSCENE

Succès de la Soirée des enfants roms samedi sur la scène du Puits Z, à Gardanne (13).
Spectacle apprécié par les parents et mérité pour les scouts qui avaient passé la semaine avec les enfants du campement.


jpg/031_redimensionner.jpg

jpg/015_redimensionner.jpg

 

 

jpg/099_redimensionner.jpg

Pièces jointes

Marseille capitale européenne de la culture : Une programmation à faire connaître 29 juillet 2013

ROMS ET TSIGANES, UNE CULTURE EUROPENNE
CALENDRIER D’AOUT À DECEMBRE 2013

Exposition photographique

Tsiganes, Retour sur image
création 2013 de Mathieu Pernot
production Marseille-Provence 2013
du jeudi 8 août au samedi 14 septembre
à HLM – hors les murs 20 rue Saint Antoine 13002 Marseille
De quelle manière aborder la complexité d’une réalité au coeur d’un questionnement européen aujourd’hui ? En quels termes poser la question de la désignation et de la représentation de cette communauté ? De qui parle-t-on quand on parle des Tsiganes ?
Entrée libre
Renseignements : Atelier de visu 04 91 47 60 07

FESTIVAL

Nous serons tous d’ici
du mercredi 18 septembre au dimanche 13 octobre
La Penne sur Huveaune
« Nous serons tous d’ici » est un nouveau festival qui associe toutes les structures culturelles et lieux d’art, les associations et les artistes du territoire Pays d’Aubagne et de l’Etoile pour une programmation multidisciplinaire, qui s’intéresse à la diversité culturelle de son territoire.
Un temps fort est dédié aux cultures roms.

Romanès Cirque Tsigane :
– du 18 septembre au 13 octobre : « Lignes de la main jusqu’au coude »
du mercredi 18 au dimanche 22 septembre
du jeudi 26 au dimanche 29 septembre
du jeudi 3 au dimanche 6 octobre
du jeudi 10 au dimanche 13 octobre
(mercredi, jeudi et vendredi à 20h30 ; samedi 16h et 20h30 ; dimanche 17h)

Une occasion exceptionnelle de vous laisser embarquer pour un voyage poétique par ce cirque hors du temps enfin dans la région ! De la grand-mère au petit dernier, tous sont réunis pour une soirée magique où les numéros s’enchaînent dans une douce frénésie accompagnés par des musiques tsiganes, envoûtantes et folles.

Tarifs : adultes 20EUR, moins de 25 ans 15EUR, enfants de 3 à 12 ans 10EUR, moins de 3 ans gratuit

– samedi 28 et dimanche 29 septembre, dès 11h : Les Rencontres du TCHIRICLIF – Centre artistique tsigane
Spectacles, tables rondes, expositions, films, contes, restauration et marché tsigane

Chapiteau du Cirque Romanès
Parc Jean Moulin 13821 La Penne-sur-Huveaune

Renseignements et réservations
06 99 19 49 59 / 06 07 08 79 36
cirque.romanes@wanadoo.fr
www.cirqueromanes.com

Cycle Katalin Barsony : cinéma documentaire (programmation en cours)
– jeudi 3 octobre : films sur le thème Le monde des Roms en musique
– jeudi 10 octobre : films sur le thème Roms et droits de l’homme
– jeudi 17 octobre : films sur le thème Femmes et enfants roms, les visages du changement – projection suivie d’une rencontre avec Katalin Barsony, jeune journaliste et réalisatrice hongroise, à la fois rom et juive. En 2007, elle initie en Hongrie le projet Mundi Romani dans le but de « donner la parole aux Roms » et de montrer la diversité et la richesse culturelle de ce peuple. Le programme compte aujourd’hui près d’une trentaine de films tournés dans différents pays d’Europe ;

au Cinéma de la La Penne-sur-Huveaune
Renseignements et réservations
……..

Cinéma avec Pilar Arcila
Jeudi 24 octobre ? : Le pendule de Costel (France, 2013, 67′)
Issus de la communauté rom de Roumanie, Costel et sa famille se déplacent entre la France, la Suisse ?et leur pays à la recherche d’un moyen de gagner leur vie. Ce film leur donne la parole au fil d’un quotidien fait de débrouilles, de croyances et de survie. Le parcours pendulaire de Costel nous parle d’une Europe mise à l’épreuve de ses rêves communautaires et de sa capacité à soutenir ses minorités les plus démunies.
Projection suivie d’une rencontre avec Pilar Arcila et Costel (à confirmer)

Tarifs :
au Cinéma d’Aubagne ?
Renseignements et réservations
……..

Urs Karpatz : concert
(informations à suivre…)

Hôtel Gelem de Christoph Wachter & Mathias Jud (sous réserve) – exposition
Projet labellisé « Evènement culturel » par le Conseil de l’Europe
Alors que la majorité d’entre nous recherche l’exotisme et l’aventure pendant les vacances, pour les gens confrontés à des conditions de vie précaires, la dure réalité est qu’ils doivent faire face aux contraintes liées à la mobilité et à l’improvisation en permanence. Hôtel Gelem invite à former de nouveaux types d’échanges en proposant des endroits où se rencontrent transfiguration romantique et persécutions racistes.
Ce projet d’art ne correspond ni à de la dramatisation, ni à de la provocation ou à de la documentation, mais plutôt à une intervention complexe et explosive.
L’hospitalité, la sincérité et la victoire sur sa propre honte sont exigées de la communauté rom. Les touristes en même temps qu’ils sont mis à l’épreuve de conditions précaires font aussi fonction de protecteurs lorsque par leur présence, dans une certaine mesure, ils protègent les Roms des autorités publiques et de l’empiètement…
(informations à suivre…)

Le Silence – film / installation (sous réserve)
création 2013 de Laurent Malone
production Marseille-Provence 2013
Artiste associé au projet du GR2013, Laurent Malone a désiré rencontrer les familles roms qui à l’été 2012 ont été expulsées de toute part pour se retrouver au bord des trottoirs. Sans relâche, il a filmé les visages de ces hommes et de ces femmes de ces familles roms croisées à Marseille.
Entrée libre

http://www.2013-paysdaubagne.fr/


SEMINAIRE ET CONFERENCE PUBLIQUE

 

 

 

 

 

avec le Conseil de l’Europe et la Commission européenne dans le cadre du Programme « Réseau universitaire européen d’études romani »*

mercredi 25 septembre : réunion interne du comité scientifique du réseau

jeudi 26 septembre 2013 : séminaire (accès limité)
« La dimension européenne de la culture des Roms : discours scientifiques et politiques »
réflexion sur le thème de la culture des Roms et Tsiganes, avec des intervenants universitaires et chercheurs internationaux :
– Victor Friedman (Professor of Balkan and Slavic Linguistics / University of Chicago, USA)
– Elena Marushiakova and Veselin Popov (Professors at Institute of Ethnology and Folklore Studies, Sofia, Bulgaria) ; Sofiya Zahova (Assistant Professor)
– Yaron Matras (Professor of Linguistics, University of Manchester, GB)
– Carol Silverman (Professor at Department of Anthropology University of Oregon, USA)
– Eva Sobotka (Human Rights and Networking Coordinator – Viena, Austria)
– Jana Horváthová (Director of Museum of Romani Culture, Brno, Czech Republic)
– Tá ?ána Bártová Pavelková (Currator in Museum of Romani Culture ; Brno, CZ)
– Timea Junghaus (Art historian, Executive director of the European Cultural Foundation, Budapest, HU)
– Nicolai Bessonov (Independent researcher and Artist, Moscow, Russia)

jeudi 26 septembre 2013 À 19H30 : Conférence publique (sur réservation)
« La culture des Roms dans le nouveau contexte européen »
en présence des personnalités du séminaire ; modérateur Jean-Pierre Liégeois

Hôtel de Région / Marseille
Renseignements / réservation

*Le réseau comprend des universitaires reconnus travaillant à des études roms, créant ainsi une véritable communauté interdisciplinaire de chercheurs. L’accès au réseau est ouvert en permanence à tous les experts ayant les compétences appropriées sur la base de critères reconnus et transparents.
L’objectif global du projet est de faciliter le dialogue interculturel et de soutenir les efforts tendant à l’inclusion sociale des citoyens roms en Europe. Le projet permet d’accroître la visibilité des travaux de recherche existants et de favoriser la coopération avec les décideurs en mettant à disposition des données crédibles pour appuyer des initiatives en matière de politiques qui soient mieux conçues. Un de ses rôles essentiels est de fournir des éléments de référence et un soutien aux décideurs et aux jeunes chercheurs.

Conférences et concert

La culture des Roms – les Roms dans la Culture
Ambassade de Hongrie en France en partenariat avec l’Université Aix Marseille
vendredi 4 octobre
à Aix en Provence
Conférence horaires ? (IMPGT 23 rue Saporta Aix)

La présence et l’apport des Roms dans la culture de l’Europe Centrale et plus particulièrement dans celle de la Hongrie étudiée au travers d’expériences personnelles et d’exposés en sciences humaines et sociales, en présence d’artistes et d’intellectuels.

Invités pressentis (sous réserve) : Tímea Junghaus (historienne d’art), Gergely Pulay (sociologue), Ferenc Snétberger (guitariste sur l’expérience de son école de Malomvölgy), Katalin Bársony (cinéaste), Rita Izsák (juriste, directrice de Thomas Lantos Foundation), Mme Katalin Langerné Victor (sous-secrétaire d’Etat, chargé de l’intégration), Bálint Sárosi (musicologue), Pál Nagy (romologue).

Concert horaires ? (Fondation Vasarely)
Pistes à l’étude : Szakcsi Lakatos Béla, www.szakcsi.hu <http:// <http:/> www.szakcsi.hu/&gt ; , Tony Lakatos, www.tonylakatos.com <http:// <http:/> www.tonylakatos.com/&gt ;, Roby Lakatos, www.robylakatos.com <http:// <http:/> www.robylakatos.com/&gt ;, Snétberger Ferenc, www.snetberger.com <http:// <http:/> www.snetberger.com/&gt ;&… ; ?

Renseignements
Tel ?

spectacle vivant

Slobodija Odysseia, Mon amour
création coopération Allemagne /Autriche/ France
de la Cie Bahamut Productions
vendredi 4 octobre à 21h :
Théâtre Toursky / Marseille
,,Slobodija Odysseia, mon Amour ! » est une création théâtrale interdisciplinaire, dans laquelle cinq comédiens et cinq musiciens roms croiseront des récits de réfugiés vivant en Europe, avec les textes extraits de « l’Odyssée » d’Homère.
www.toursky.org
Réservations : 04 91 02 58 35
_____________

Duende et flamenco

Carte Blanche Tchoune Tchanelas
Concert et variations autour de l’art flamenco
Création 2013 – distribution en cours
vendredi 11 octobre à 20h30 :
La Cité de la Musique Auditorium
Depuis les débuts de sa carrière, Tchoune Tchanelas est reconnu notamment pour sa faculté à fusionner ses traditions gitanes avec des artistes de tous horizons musicaux : du lyrique aux musiques urbaines, de la chanson à texte au répertoire classique.
Cette Carte Blanche lui offrira, le temps d’une chanson ou d’un instant de partage avec chacun de ses invités, l’occasion de redessiner les contours de sa carrière riche d’intenses rencontres artistiques, éphémères ou au long court.
Tarifs : 15EUR -12EUR
www.citemusique-marseille.com
Réservations : 04 91 39 28 28
________________

Séminaire, expositions, concert

par l’Institut Culturel Italien à Marseille
du mardi 29 octobre au mercredi 20 novembre

- du mardi 29 octobre au mercredi 20 novembre : exposition de kilts réalisés par des femmes roms dans le cadre d’un projet initié par le Conseil de l’Europe
Vernissage le jeudi 31 octobre à 18h30 (à l’issue du séminaire organisé avec le Conseil de l’Europe à la Villa Méditerranée)

– du mardi 29 octobre au mercredi 20 novembre : exposition de photos
de l’Italien Maurizio Cimino
Dans des photos sans préjugé, Maurizio Cimino saisit dans l’essence d’une des nombreuses réalités des banlieues de Naples ; il nous offre aussi le sourire de Vesna et de ses proches.
Vernissage le jeudi 31 octobre à 18h30 (à l’issue du séminaire organisé avec le Conseil de l’Europe à la Villa Méditerranée)

- lundi 18 et mardi 19 novembre : séminaire
en partenariat avec le Conseil de l’Europe
thèmes à préciser : ROMED sur la question des médiateurs culturels ? Cités interculturelles ?

– lundi 18 novembre : concert
Santino Spinelli entouré de cinq autres musiciens illustrera pour l’occasion le parcours musical rom de l’Inde à la Méditerranée ;
Buffet proposé par Mo Abbas dans le cadre de son projet de collecte de recettes roms (en partenariat avec Latcho Divano).


SEMINAIRES ET CONFERENCE PUBLIQUE

« La dimension européenne de la culture des Roms : valorisation et mise en réseau »
avec le Conseil de l’Europe
mercredi 30 et jeudi 31 octobre 2013
Villa Méditerranée / Marseille

30 octobre, en soirée : conférence publique
Mémoire et culture roms dans les itinéraires culturels du Conseil de l’Europe
dans le cadre du Projet « Itinéraire de la culture et du patrimoine des Roms »

30 et 31 octobre : séminaire 1
Les conditions de valorisation de la culture rom dans le cadre des Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe. En réunissant des acteurs européens (responsables de musées, responsables d’ONG culturelles, opérateurs culturels, élus, chercheurs…) ce séminaire a comme objectif de définir l’Itinéraire de la culture et du patrimoine des Roms et d’en étudier les moyens de développement.

Le programme des Itinéraires culturels a été lancé par le Conseil de l’Europe en 1987. Parmi les itinéraires : les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, la Route des Phéniciens, les Sites clunisiens en Europe… Son objectif était de démontrer, à travers le voyage dans l’espace et dans le temps, que le patrimoine des différents pays d’Europe et leur culture contribuent au patrimoine culturel commun. Les itinéraires mettent en oeuvre les valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe : droits de l’homme, démocratie culturelle, diversité et identité culturelle, dialogue, échange et enrichissement mutuel par delà les frontières et les siècles.
L’objectif de l’Itinéraire de la culture et du patrimoine des Roms est de renforcer les connaissances des Européens sur l’histoire, la culture, les valeurs et les conditions de vie des Roms, d’encourager de contribution des Roms à la vie culturelle européenne et à contribuer ainsi à une image positive des Roms, très souvent perçus d’une manière négative et stéréotypée.
Dans ce but, l’Itinéraire culturel développera un réseau d’organisations (associations, musées, centres culturels et d’information, institutions artistiques et éducatives, festivals, etc.) qui travaillent ensemble pour développer un ensemble d’ des activités communes.

30 et 31 octobre : séminaire 2
dans le cadre de avec l’Alliance européenne des Villes et des Régions pour l’inclusion des Roms, au du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe
L’Alliance travaille à une approche transversale intégrée qui prenne en compte les autres initiatives du Conseil de l’Europe – comme le programme des médiateurs roms (Romed), les travaux du Comité d’experts sur les questions roms (CAHROM), les Cités interculturelles et les activités pertinentes du Service de la jeunesse – afin d’atteindre son but premier, qui est de développer la capacité des villes et des régions à concevoir et définir des politiques contribuant à l’inclusion des Roms. La réflexion sera ici centrée sur la culture.

________________

Exposition, films et rencontres

A la Gitane
Museon Arlaten – Musée départemental ethnographique d’Arles & Petit à Petit
du vendredi 22 novembre au dimanche 15 décembre
à Arles lieu ?
Sous forme de récit thématique, l’exposition « à la gitane » propose un des points de vue possibles sur le quotidien des Gitans arlésiens.
L’ambiance de l’exposition traduit une façon de penser et de vivre façonnée de références vécues au jour le jour et d’imaginaires aux allures de paradoxes, mâtinés de nostalgie : du nomade au sédentaire, de la caravane à la maison, de la liberté à une forme d’enfermement, du dedans au dehors, du Français au Gitan.

L’exposition est réalisée en partenariat avec les Rencontres d’Averroès dans le cadre du programme « Sous le signe de » et fait partie de la biennale du Réseau Histoire et Mémoires de l’Immigration et des Territoires.

Ouverture au public : horaires et jour de fermeture ?
Visites avec médiateurs pour le grand public : tous les jours, sauf le lundi
– le samedi à 14 h 30 ?
– le dimanche à 10 h 30 ? et 14 h 30 ?
– les mardis et jeudis à 12 h 30
– le mercredi à 14 h 30 ?
– le vendredi à 17 h 30 ?
Visites avec les participants du projet (une à deux visites par semaine) : samedi ?

Rendez-vous dans le cadre de l’exposition
vendredi 22 novembre à …h, Inauguration
dimanche 24 novembre à 15h30, conte musical en famille
« Kalia sous les étoiles » avec Caroline Grellier et Guillaume Franceschi
mardi 26 novembre à ….h , cinéma
« Latcho Drom », de Tony Gatlif, 1993, 103 mn Et rencontre avec Jean-Pierre Liégeois, sociologue.
lieu ?
mercredi 27 novembre, mardi 4 et mercredi 11 décembre, stage radiophonique
(…)
jeudi 28 et vendredi 29 novembre, mardi 4 et mercredi 11 décembre, journées d’études
jeudi 28 novembre : soirée publique UPOP avec visite guidée du webdoc
vendredi 29 novembre : conférence le matin, avec traduction en langue des signes français LSF
mercredi 4 décembre, à …, cinéma
« Qui a peur des Gitans ? », de John Paul Lepers, 2009, 60 mn. Un road-documentaire qui bouscule les préjugés sur la population gitane ! Et rencontre avec Anne Drilleau, coordinatrice de l’association Petit à Petit à Arles.
Lieu ?
dimanche 8 décembre à 15h30, conte musical en famille
« Kalia sous les étoiles » avec Caroline Grellier et Guillaume Franceschi
mardi 10 décembre, à …, cinéma
« Los Tarantos », de Francisco Rovira Beleta, 1963, 92 mn. Une histoire d’amour à Barcelone entre deux familles gitanes ennemies. Et rencontre avec Emmanuelle Stitou, anthropologue.
dimanche 15 décembre à 17h30, clôture
17h30 concert Manero et apéritif

Autres propositions (à préciser)
– Visites pour scolaires et centres sociaux
– Jeu pour enfants
– Atelier avec des personnes âgées (Volontaires civiques – atelier mémoire)

Entrée libre
www.mp2013.fr, www.museonarlaten.fr
Service des Publics 04 13 31 51 90 – fabienne.desaconto@cg13.fr

Rencontres publiques

« Si loin, si proches : accueillir les nouveaux migrants »
journée de réflexion et d’échanges organisée par Approches Cultures & Territoires (ACT)
mercredi 11 décembre 2013
Cité des associations / salle Phocéa (93 la Canebière 13001)

thème : l’école « ici et là-bas »,
films documentaires : « Le pendule de Costel » de Pilar Arcila ; « Scoala noastra / Notre école » de Mona Nicoara et Miruna Coca-Cozma
intervenants : Jean-Pierre Liégeois, Caritas (Rome), Rencontres tsiganes (Marseille), Fondation Abbé Pierre (Marseille)… (en cours)

« Si loin, si proches : accueillir les nouveaux migrants » est une action menée par ACT depuis 2007 en direction des acteurs de l’Education nationale, l’éducation populaire et du travail social. L’édition 2013 souhaite s’adresser plus largement à tous les acteurs scolaires, sociaux et culturels, professionnels et citoyens.

www.approches.fr
Informations : 04 91 63 59 88
________________

Cinéma

Carte blanche à Tony Gatlif
du vendredi 13 au dimanche 15 décembre :
Alhambra / Marseille
Tony Gatlif, cinéaste emblématique de l’euro-méditerranée, porte haut et fort la question du métissage, du voyage et de l’exil, tout en incarnant un esprit de rebellion et d’indignation pour tout ce qui concerne la culture tsigane, rom, gitane…Un moment festif et musical terminera ce rendez-vous en présence du cinéaste.
Informations : 04 91 46 02 83


—————————————————————————————————————————–

Documentation

Centre régional de ressources et de documentation sur les cultures tsiganes
34, cours Julien – 13006 Marseille

Le centre, porté par l’association Rencontres Tsiganes, a pour vocation de faire découvrir et mieux connaître les cultures tsiganes ; mettre en valeur ces cultures dans leurs dimensions européenne et universelle ; être un lieu d’informations, d’échanges, de rencontres avec les populations tsiganes.
Il permet l’accès, à tous publics, d’un fonds documentaire. Il constitue une base de données recensant toutes les structures travaillant dans le domaine culturel et social sur les Tsiganes. Il organise des manifestations autour des cultures tsiganes : expositions, conférences, tables rondes, concerts … et édite un agenda culturel de toutes les manifestations régionales autour des cultures tsiganes. Il propose des modules de formation aux publics travaillant avec les Tsiganes.
crd.rencontrestsiganes@gmail.com
Tel 07 86 96 65 22