Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Archives par catégorie : Vie de l’association

Une lettre de l’équipe d’EN MARCHE 6 mai 2017

J’aime cette Page · 22 h · Modifié ·

 le CNACI a sollicité les candidats afin qu’ils se positionnent sur les questions liées aux Citoyens Itinéra
Nous avons évoqué dans notre lettre, des points sur lesquels nous attendions des réponses (voir courriers précédents sur la page FB du CNACI).Aujourd’hui, seul M. Macron et son équipe ont répondu
Mme Lepen et son équipe eux n’ont pas répondu.Nous vous laissons seuls juges de la réponse et des engagements de M. Macron et de son équipe s’il est élu.Il est évident que ce ne sont que des écrits. Mais ils existent et nous saurons les utiliser à bon escients le besoin venu (comptez sur nous !)Sachez que nous sommes dans la même dynamique pour les élections législatives.

Pièces jointes

Une nouvelle aire d’accueil 7 novembre 2016

Inauguration de l’aire d’accueil des gens du voyage de Bouc-Bel-Air et Simiane-Collonge « La Malle »

Date : 18 octobre 2016

Lieu : Aire d’accueil « La Malle »

Avenue du Pin Porte Rouge -RD&N- 13 3220 Bouc-Bel-Air

A l’heure dite, une impressionnante cohorte d’élus locaux et de fonctionnaires se regroupent pour la photo derrière un ruban tricolore pour inaugurer la nouvelle aire d’accueil réalisée par La Communauté du Pays d’Aix (CPA) pour le compte des communes de Bouc bel Air et Simiane-Collonge

Cette aire dont la gestion a été confiée à la société ALOTRA comprend 30 places pour accueillir environ 200 personnes. Chaque emplacement dispose d’une dalle en béton avec un bloc sanitaire individuel. Au niveau collectif, une petite aire de jeu ainsi qu’un boulodrome sont à disposition.

Un bâtiment administratif se situe à l’entrée de l’aire. Il convient de souligner que ce bâtiment est entouré d’un lourd grillage. Une barrière à l’entrée /sortie de l’aire contrôle l’entrée.

Critiques techniques : Les familles qui sont installées depuis quelques jours sur l’aire n’ont pas encore pu se raccorder aux principaux fluides ( eaux , électricité etc) On nous dit c’est l’affaire de quelques jours Un peu de patience !! Il n’y a pas d’ombre et pour un mois d’octobre, il faisait très chaud alors on n’ose pas imaginer en plein été. Les espaces collectifs outre les circulations comprennent quelques arbustes, une aire de jeux pour les enfants et un terrain de boule.

Coût de construction : 3 millions

Contexte : Cette aire s’inscrit dans le schéma départemental des Gens du voyage des Bouches-du- Rhône et c’est seulement la deuxième réalisation sur les douze initialement prévues dans le périmètre de la CPA par le schéma en 2002

Durée de séjour et fonctionnement :

– 3 mois consécutifs et 5 mois par an.- Prix : 3 euros par jour + les fluides

Plusieurs points sont à mettre en évidence :

Le règlement intérieur de l’aire, affiché à l’entrée, date de plus de six ans et n’est pas conforme à la réglementation. Ce modèle ancien a été mis en cause à de nombreuses reprises par les associations mais aussi par des juridictions. Parmi les pièces à fournir à l’entrée deux conditions au moins ne sont pas juridiquement opposables :

* Le carnet de circulation est demandé. (Ce document a été supprimé par le Conseil Constitutionnel en 2012-)

* Une caution de 100 euros en espèces est demandée avec un refus des chèques bancaires.

Déroulement de l’inauguration :

Après la coupure du ruban et une brève visite du terrain, les personnalités se regroupent de devant l’accueil pour le temps des discours suivi d’un copieux cocktail.

 

Il convient de souligner que les discours se sont situés sur un axe essentiellement répressif à l’encontre des gens du voyage, sauf celui du sous-préfet qui l’a accentué sur l’abolition du carnet de circulation. Toutefois cela met en évidence un paradoxe, le carnet est supprimé mais il est demandé pour pouvoir stationner sur l’aire d’accueil.

D’autre part, il est important et nécessaire de souligner l’absence d’invitation de personnes gens du voyage conviées à cette inauguration. Une fois de plus, on se permet de parler de cette communauté sans en inviter et sans droit de parole des principaux intéressés. Ce qui semble très regrettable voir dangereux.

Enfin, notre association Rencontres Tsiganes a pris un peu de temps pour parler avec les principaux intéressés. Il en est ressorti que leur souhait s’accentue davantage sur des terrains familiaux et ils nous ont parlé d’une réalisation sur Narbonne.

Mélanie REBOUL

le 20 octobre 2016

 

Une Légion d’Honneur qui nous fait honneur ! 7 novembre 2016

affiche-romanes-cirque-tzigane_lightCher Amis,

J’espère que vous allez tous bien !

Le Mercredi 9 novembre 2016 à 20h30, Mme la Ministre de la Culture Audrey Azoulay remettra la Légion d’ Honneur à Alexandre Romanes, poète et fondateur du Cirque Romanès.

Alexandre et moi, nous serions heureux de vous avoir parmi nous. Il y aura des artistes invités qui lirons quelques extraits de la parution de son nouveau livre “Les corbeaux sont les gitans du ciel” à cette occasion.

Une soirée avec un extrait de notre nouveau spectacle « Si tu m’aimes plus, je me jetterai par la fenêtre de la caravane ! » se tiendra sous le chapiteau du cirque, suivi d’un buffet tzigane.

Merci de nous indiquer si vous pourrez être des nôtres !

A très bientôt, je vous embrasse avec le cœur,

Délia Romanès « La Terrible »

06 99 19 49 59

Lieu évènement : Sous Chapiteau Cirque Romanèsinvitation-le-9-nov_-alexandre-romanes

Au Square Parodi, entrée en face du 31 Bd de l’Amiral-Bruix,

A Porte Maillot ( Paris 16) – Metro : Porte Maillot (Ligne1-sortie 5)

 

Pièces jointes

Enfin des groupes de travail qui fonctionnent 20 mai 2016

Depuis de nombreuses années l’association Rencontres Tsiganes met en cause le fonctionnement de la commission départementale des gens du voyage dans les Bouches-du-Rhône. Lors de la dernière réunion du 13 février 2016 le préfet a reconnu la nécessité de groupes de travail thématiques pour préparer le travail de la commission. Le Sous préfet d’Istres a donc programmé trois groupes de travail qui se sont réunis à deux reprises et ont permis des échanges d’informations utiles entre les fonctionnaires et les représentants  des associations de voyageurs .

Le groupe de travail sur la scolarisation en présence des gestionnaires d’aire d’accueil et du responsable du CASNAV  (Inspection académique) a été constructif et des propositions concrètes devraient être soumises à la commission avant l’été .

Le groupe sur les grands passages a confirmé l’absence de terrains prévus par la loi dans le département et le représentant de l’ASNIT a annoncé l’arrivée de 37 groupes dans le département à partir du mois de mai.

Le groupe sur la sédentarisation qui doit tirer les enseignements de l’étude réalisée  par l’Etat et le Conseil départemental  sur ce thème a constaté l’importance des besoins en habitats adaptés pour compléter les aires d’accueil et la difficulté à convaincre les maires de prendre en compte ces besoins

Les comptes rendus et les propositions de ces groupes de travail seront présentés à la prochaine commission .

Il faut souhaiter que ces premières initiatives seront suivies d’effet et permettront un terme à des situations  d’exclusion et de déni largement  répandues dans le département comme dans la région .

Assemblée générale de Rencontres Tsiganes 25 mars 2016

Compte-rendu de l’assemblée générale de l’association Rencontres Tsiganes

le samedi 23 janvier 2016 à Marseille

 

La séance est ouverte par le président Jean Paul Kopp à 15h15

Présents : 28 membres adhérents

Excusés 9 membres adhérents

 

1 – Présentation aux participants du rapport moral et d’activités de l’année 2015

 

L’année 2015 a été marquée en France et dans le monde par de dramatiques évènements qui n’ont p as été sans conséquence sur l’activité de notre association. Les impératifs de sécurité souhaités par la plus garde partie de l’opinion et les politiques mises en œuvre ont contribué à accroître la méfiance et parfois l’hostilité envers les minorités présentes sur le territoire. La situation économique et sociale est également un facteur qui ne facilite pas la solidarité entre les communautés. Dans un tel contexte, les conditions d’accueil des gens du voyage comme des familles Roms dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur sont demeurées toujours plus précaires.

 

Pour autant, l’activité de l’association Rencontres Tsiganes s’est poursuivie au long de l’année afin de répondre aux urgences et aux attentes des uns des autres. Les réunions du conseil d’administration et du bureau ont permis de faire régulièrement le point des activités et des prises de positions publiques.

 

A la suite de négociations avec le délégué régional de la Fondation Abbé Pierre nous avons signé une convention afin de développer les moyens d’accès aux droits à l’habitat des gens du voyage sédentarisés. Cette aide nous a permis de recruter dans le cadre d’un emploi aidé une personne qui viendra épauler de Caroline Godard dans sa tâche à partir du 29 février prochain.

 

Durant l’année, nous avons maintenu des contacts fréquents avec les associations et organismes régionaux et nationaux qui poursuivent les mêmes objectifs que nous, comme la FNASAT, les associations représentatives des gens du voyage ou encore Romeurope.
Le centre de ressources a multiplié les actions d’information et de formation tout au long de l’année avec une attention particulière auprès des étudiants et des jeunes. Plusieurs initiatives a caractère culturel ont permis de toucher un large public.

 

L’association a suivi avec grande attention l’évolution législative en cours concernant le statut des gens du voyage. Sur le plan local,e la mis en application des schémas départementaux demeure largement insuffisante et des incidents ont eu lieu sur certains terrains d’accueil. L’absence de terrains de grands passages conformes à la réglementation est à l’origine de nombreuses expulsions le plus souvent injustifiées.

 

Nous avons suivi avec attention l’étude engagée il y a plus d’un an par l’Etat et le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône concernant les Tsiganes sédentarisés. Nous attendons les conclusions opérationnelles qui en seront tirées.

Les actions de soutien aux familles Roms se sont poursuivies durant l’année malgré l’insuffisance et parfois la réduction des moyens mis à la disposition des associations. Contrairement à ce qui est parfois annoncé, nous ne constatons pas l’arrivée de nouvelles familles et celles pour lesquelles des solutions d’habitat ont pu être proposées, démontrent une bonne capacité d’adaptation a la vie locale. La scolarisation des enfants demeure une priorité qu’il est trop souvent impossible de mettre en place en raison d’expulsions fréquentes. Il est convenu qu’une campagne d’information sera mise en œuvre pour faire connaître les difficultés de scolarisation.

 

Nous avons noué des relations efficaces avec des avocats qui avec constance interviennent dans des procédures d’urgence de plus en plus fréquentes.

 

Après un échange d’informations l’assemblée, à l’unanimité, approuve le rapport moral et d‘activités et donne quitus au président.

 

2° Bilan financier et perspective budgétaire

 

Le compte de résultats est positif à hauteur de 12 030 euros, ce qui nous permet d’avoir une trésorerie, et d’attendre plus sereinement l’arrivée des subventions.

 

Le budget prévisionnel pour l’année 2016 s’élève à 102 800 euros.

Rencontres Tsiganes ayant deux salariés en contrats aidés certes, mais un différentiel à payer par l’association de 11 500 euros. Ce qui va également nous engager à développer davantage d’actions.

 

Nous sommes malgré tout inquiets des prochaines sommes allouées par les différents financeurs (Conseil départemental, Conseil régional…) ; les dossiers de demandes de subventions sont d’ores et déjà déposés, mais nous devons nous préoccuper de trouver d’autres sources de financements.

 

Les comptes de résultats 2015 et le budget prévisionnel 2016 ont été adoptés à l’unanimité.

Assemblée Générale de la FNASAT le 18 juin à Paris 6 juillet 2015

Logo FNASAT définitif janvier 06 JPEGAssemblée Générale de la FNASAT le 18 juin à Paris
(Fédération Nationale des Associations Solidaires avec les Tsiganes et les Gens du voyage)

Présidée par Laurent El Ghozy, cette journée s’est déroulée en deux temps en présence d’une cinquantaine de personnes représentant les associations membres venant de toutes les régions.

La matinée a été consacrée aux formalités d’usage et à la présentation de l’action des services de la fédération répartis en pôles de compétences : la formation, l’habitat, le juridique, la communication avec la Médiathèque Matéo Maximov et la revue Etudes Tsiganes (le rapport est disponible au centre de ressources).
L’après-midi a permis d’aborder des questions plus précises : les conséquences de la loi Raimbourg, la réforme de l’élection de domicile, les relations avec les centres sociaux, les activités économiques des gens du voyage.

 

Les principaux points à retenir :

Fonctionnement : l’association Rencontres Tsiganes a été élue membre du CA de la fédération.
Le CA était constitué jusqu’alors de 20 associations locales dont aucune de la Région PACA. Il se réunit 3 à 4 fois par an.

L’actualité

Le vote de la loi Raimbourg en première lecture par l’Assemblé Nationale le 9 juin, est considéré comme une étape importante après des années de combats. Cependant ce texte soulève encore de nombreuses questions. Le travail des associations locales et de la Fédération demeure essentiel dans l’attente du vote définitif et des décrets d’application puis de la mise en œuvre
Les principaux points à éclaircir concernent : les terrains familiaux, la domiciliation, la gestion des aires d’accueil (règlement intérieur, etc…), le rôle du préfet, les conditions des expulsions.
Il est jugé regrettable qu’à nouveau la caravane ne soit pas considérée comme un logement.

A l’occasion du débat au Parlement on a noté le peu de connaissance des élus sur ce sujet et parfois les erreurs graves commises. La présence des grands groupes en majorité évangélistes focalise l’attention des élus au détriment des questions de fond. Il a été regretté le peu d’engagement du gouvernement qui n’a pas porté ce projet et, de manière générale, le manque d’intérêt et de compétence des différents ministères.

La FNASAT signale en particulier que des crédits d’Etat prévu en soutien aux actions en faveur de gens du voyage ne sont régulièrement pas consommés dans leur totalité. Il en est de même des crédits européens du FEDER qui prévoit le financement de logement en direction des communautés marginalisées parmi lesquels les gens du voyage. Seules 2 régions ont inscrit cet objectif dans leur programme 2014-2020 pour financer des opérations d’habitat pour les gens du voyage.

Commission nationale des Gens du voyage

Nathalie Goyaux responsable des GDV à la DIHAL a présenté le décret du 20 ami 2015 de re- création de la Commission Nationale Consultative des gens du voyage. Son statut et sa composition devraient permettre une meilleure représentativité des associations. Dominique Raimbourg rapporteur de la loi été nommé président. On notera avec intérêt que ce sont les ministères des affaires sociales et de la santé ainsi que celui du logement qui sont maintenant en charge du dossier GDV alors que le ministère de l’intérieur semble sur la touche.

La loi du 27 janvier 2014, dite MAPAM, sur les métropoles a transféré obligatoirement la création et la gestion des aires d’accueil aux nouvelles métropoles.
Pour les Bouches-du-Rhône, ce transfert ne sera effectif qu’au 1er janvier 2016 date de la création de Marseille Aix Métropole.
Conséquence au moins théorique : aucun arrêté d’interdiction de stationnement sur l’aire métropolitaine ne pourrait être pris tant que l’ensemble du schéma départemental n’est pas réalisé.
Voilà un beau sujet de contentieux dans les années à venir !

La domiciliation et la commune de rattachement

Sans attendre la vote définitif de la loi, une circulaire interministérielle est en préparation avec la CNAF afin de tenter de clarifier cette notion. Elle devrait être prête à l’automne.

Pièces jointes

Assemblée générale de Rencontres Tsiganes 9 janvier 2015

Notre AG aura lieu le Samedi 24 Janvier 2015 à 16h à la Maison de la Région au 61 la Canebière à Marseille et sera suivi d’un débat à 17h30 sur les Tsiganes en Amérique latine animé par Marc Bordigoni.

2015 ! 7 janvier 2015

Rencontres Tsiganes
vous présente ses meilleurs vœux
pour l’année 2015