Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Archives par catégorie : Vie de l’association

Assemblée générale de Rencontres Tsiganes 24 janvier 2014

Après une introduction du président, les membres du bureau ont présenté le rapport d ‘activité de 2013 et la situation financière de l’association qui ont été approuvés par l’assemblée. Les priorités d’action pour 2014 ont été présentées et approuvées.

On trouvera ci -joint le rapport d ‘activité de 2013.

La rencontre s’est ensuite poursuivie autour d’un intéressant débat sur le rôle des médias avec la participation des journalistes invités.

Pièces jointes

Rapport d 'activité 2013 Télécharger

Rapport d’activités 2013 de Rencontres Tsiganes 24 janvier 2014

Cher(e)s Ami(e)s,

A l’issue de notre dernière AG de décembre 2012, nous avions émis le vœu que l’année 2013 soit l’année du changement pour les Tsiganes français, voyageurs ou sédentaires, ainsi que pour nos concitoyens européens Roms présents sur notre sol.

Une fois de plus, nos espoirs auront été en grande partie déçus.

L’année qui s’achève aura été, tout au plus, une difficile année transitoire faite d’annonces prometteuses, d’atermoiements, d’avancées insatisfaisantes mais aussi de quelques perspectives d’avenir.

Année transitoire pour le statut dérogatoire des voyageurs qui restent aujourd’hui encore soumis à la loi discriminatoire du 3 janvier 1969 malgré le rapport accablant du Préfet DERACHE à l’égard de ce texte dont l’abrogation, pourtant annoncée, a été remise à une date ultérieure pour cause d’élections municipales. Ajournée également, pour les mêmes raisons, la remise à plat de la loi Besson de 2000 sur le stationnement.

« Les voyageurs ont longtemps été considérés comme des Français entièrement à part et non comme des Français à part entière ». Ce sont les mots du Préfet DERACHE paraphrasant Aimé CESAIRE. Tout le monde s’accorde à dire que ces législations doivent changer, il serait temps que ce changement devienne effectif.

Nous continuerons à mener ce combat auprès des associations de voyageurs pour l’égalité des droits, pour la reconnaissance de l’habitat mobile, pour l’application du schéma départemental et de la loi Besson par les communes.

Année transitoire aussi pour les sédentaires concernés par le Plan national de Lutte contre la pauvreté et l’inclusion sociale présenté par le Gouvernement en janvier 2013 au titre des « communautés marginalisés » et qui devrait ouvrir des perspectives sur des modes d’habitat alternatifs.

Nous agirons auprès des autorités pour apporter nos compétences dans la mise en place d’une politique locale et proposer des modes d’habitat capables de répondre aux besoins spécifiques de ces populations trop souvent confrontées à de multiples procédures administratives.

Année transitoire pour les Roms européens vivant en bidonvilles dont la situation reste extrêmement préoccupante malgré les premiers effets du travail engagé par la mission du Préfet REGNIER et leur accès à l’emploi, sans restriction, effectif depuis quelques jours mais dont les modalités pratiques restent encore à mettre en place.

Nous poursuivrons les actions entreprises auprès des services de l’État afin que la plupart de ces familles accèdent le plus rapidement possible au droit commun. Nous resterons particulièrement vigilants quant au traitement trop souvent spécifique qui leur est réservé et au respect de leur dignité.

Année transitoire aussi vers une prise de conscience des pouvoirs publics à l’égard de ces populations. On l’a vu, les missions confiées aux préfets DERACHE et REGNIER au plan national ont témoigné de la volonté d’instaurer une nouvelle approche en rupture avec le passé. Sur un plan local, le travail engagé par la Préfète à l’Égalité des Chances aura permis, malgré de nombreuses difficultés et tâtonnements, de gommer une partie des réticences de certaines autorités publiques jusque-là peu enclines à se préoccuper de ces questions.

Nous sommes également convaincus que nos interventions publiques, nos actions de sensibilisation, de formation, d’éducation, de diffusion d’informations par notre Centre Ressources et de Documentation, auront contribué chaque jour à faire évoluer l’opinion de nos responsables politiques et de nos concitoyens. C’est le coeur de notre mission et notre objectif sera de développer ces activités grâce à votre aide et votre soutien.

Les nombreuses manifestations culturelles dans le cadre de Marseille Capitale Européenne de la Culture 2013 auront également contribué à mettre en valeur les cultures tsiganes sous toutes leurs formes. Aller vers une meilleure connaissance de ces populations à travers la culture reste pour nous un objectif essentiel.

Malgré cette évolution positive, il va de soi que nous ne pouvons nous satisfaire de ce constat car la situation sur le terrain demeure dans beaucoup de cas, nous le verrons, particulièrement dramatique. Plus que jamais, en tant qu’association engagée et citoyenne, nous serons amenés à trouver un juste équilibre entre notre devoir de dénoncer sans concession des situations scandaleuses et notre ferme volonté de forger des compromis porteurs de solutions.

Si nous avons pu constater cette transition vers une prise de conscience chez certains, les multiples propos racistes et comportements discriminatoires qui ont émaillé cette année 2013 nous ont, une fois de plus, particulièrement indignés. Les petites phrases de responsables publics véhiculés sur les réseaux sociaux et dans les médias sous la qualification désormais banale de « dérapage » ont entretenu un climat délétère et exacerbé les phénomènes de rejet à l’égard des populations tsiganes. Il est de notre devoir de le rappeler haut et fort : de tels propos ne sont pas simplement des « dérapages », mais ils constituent des délits punis par la loi et c’est le seul qualificatif qui leur convient. Dans cette période de tensions sociales et de campagnes électorales, nous devrons, dans les mois qui viennent, être particulièrement vigilants et réactifs afin que la loi soit respectée. Dans ce but, une proposition de modification de nos statuts sera soumise à votre approbation afin de renforcer notre capacité à poursuivre les auteurs de ces infractions et obtenir leur condamnation auprès des tribunaux.

Enfin, nous ne pouvons clore cette année 2013 sans évoquer la parution du livre du fondateur de notre association, Alain FOUREST, « Nous sommes tous des Roms/Tsiganes », qui témoigne du travail accompli depuis des années par Rencontres Tsiganes et de la nécessité de mener ensemble ce combat pour la défense des droits des Roms/Tsiganes et la reconnaissance de leurs cultures.

Ce combat pour la dignité, c’est grâce à votre soutien que nous pouvons le mener, c’est grâce à votre engagement que nous pourrons le poursuivre.

Le président

Jean-Paul KOPP 

Rapport d’activites – 2013

Pièces jointes

Rapport RT - 2013 Télécharger

Assemblée générale de Rencontres Tsiganes 18 décembre 2013

Vous êtes invité(e)s à prendre part à l’assemblée générale annuelle de
Rencontres Tsiganes qui aura lieu le :

SAMEDI 18 Janvier à 14h00
Centre MISTRAL
11 impasse Camille Flammarion – Marseille 13001

(Parking assuré)

Nous vous proposons l’ordre du jour suivant :

1° Présentation du rapport d’activités 2013 suivi d’un débat

2° Présentation des comptes 2013 et du budget 2014

3° Modification des Statuts

4° Renouvellement du Conseil d’Administration

5° Questions diverses

Rappel : seuls les membres à jour de leur cotisation pourront prendre part aux votes. 

 


A partir de 16h00, conférence-débat ouverte à tous sur le thème :

« Roms et Gens du voyage dans les médias »

avec le concours de journalistes de la presse locale


Un verre de l’amitié clôturera l’après-midi

Des dates à retenir 18 novembre 2013

 Mardi 19 novembre 19h

LABEL ETHIQUE 

50 rue Floria 13009 Marseille

ROMS et TSIGANES  :

Fantasmes et préjugés : essayons de mieux comprendre. discussion avec A Fourest

 Mercredi 20 novembre

20 h 50 sur la Chaîne D8

 Reportage sur les Roms : Pourquoi tant de haine avec Milo DELAGE

 Jeudi 21 novembre 

Semaine internationale de la Solidarité

LATCHO DROM

19 h Casa Consolat 1 rue Consolat Marseille 13006

Un film suivi : Mè Hom de Pia Lutier suivi d’un débat

Du 23 novembre au 15 décembre

A LA GITANE

Expositions , films rencontres.

A ARLES Espace Van Gogh

avec Muséon Arlaten et Petit à Petit

Samedi 30 novembre

Rencontre des Collectifs de soutien aux populations Roms
Des régions PACA et Languedoc-Roussillon
Samedi 30 Novembre 2013 à Martigues

Maison du Tourisme Salle Hurard
Rond Point de l’Hôtel de ville
13500 Martigues*

Mercredi 11 décembre

9h à 17h maison des associations la Canebière Marseille

avec APPROCHES ET CULTURE 

Si loin, si proches : Accueillir les nouveaux migrants :

L’école ici et là bas , film : le pendule de Costel

Du Vendredi 13 décembre au Dimanche 15 décembre

 CARTE BLANCHE à TONY GATLIF

à l’Alhambra ciné Marseille 130015. info 04 91 46 02 83

Mardi 17 décembre 

CANNES 19h

MJC Picaud 23 avenue du dr Picaud à Cannes

Journée mondiale des migrants

A l’initiative de la LDH de Canne Grasse :

soirée cinéma et musicale : présentation du livre « Nous sommes tous des Roms Tsiganes par Alain FOUREST suivi du le film

Just the Wind

BONNES FIN D’ANNEE A TOUS !

DOSTA lettre ouverte aux responsables d’ERDF 20 octobre 2013

RENCONTRES TSIGANES

ERDF
Chemin de Saint Pierre
BP 130
13722 Marignane

Marseille le 16 octobre 2013

Messieurs

Depuis plusieurs années nous n’avons de cesse de vous alerter sur les multiples litiges qui nous sont signalés par des personnes auxquelles vos agents refusent ou suppriment des branchements électriques provisoires sans aucune base juridique sérieuse.

Une nouvelle fois nous vous rappelons que la loi du 10 février 2000 vous met dans l’obligation de fournir de l’électricité à toute personne qui vous fait la demande d’un branchement provisoire alors qu’elle réside sur un terrain susceptible d’être raccordé au réseau de distribution. Nous contestons le fait que vos agents exigent l’accord du maire de la commune pour répondre favorablement à la demande des intéressés. Si l’article L11-6 du code de l’urbanisme permet au maire de s’opposer au branchement définitif au réseau électrique d’une caravane, cette autorisation n’est pas requise lorsqu’il s’agit d’un branchement provisoire. En tout état de cause il ne relève pas des attributions du gestionnaire de réseau d’apprécier la légalité des autorisations d’urbanisme ou des règles de stationnement en vigueur sur la commune considérée (Réponse du Ministre au Sénat. séance du 26 mai 2009)

Depuis quelque mois nous sommes informés que vos agents refusent la fourniture d’électricité à des personnes qui disposent d’un contrat provisoire en exigeant la signature d’un contrat définitif avec l’accord du maire de la commune. Dans plusieurs cas on nous signale que l’électricité a été coupée alors que les personnes à jour de leurs factures, s’étaient absentées quelques temps pour des raisons professionnelles.

Nous considérons que ce comportement de vos services relève d’un abus de droit contraire à la réglementation. En effet aucun texte ne fixe la durée d’un raccordement provisoire. La présence sur place des personnes concernées justifie seule l’obligation de fourniture d’électricité définie par la loi du 10 février 2000.

La législation en vigueur est largement confortée par une importante jurisprudence qui condamne votre société et l’oblige à raccorder les demandeurs. En voici quelques exemples Conseil d’Etat du 12 décembre 2003, TGI de Melun référé du 9 octobre 2009, T. A. de Nîmes :31 juillet 2013.

Dans ces conditions nous vous demandons donc de bien vouloir assurer sans délai la fourniture d’électricité à Monsieur ORTICA à Cabries, à Madame LOYAL à Eyguières, à Madame BILLOTET à Pertuis. 

Nous pensons qu’il serait correct de demander à vos agents de répondre à nos divers courriers et appels téléphoniques lorsque nous les sollicitons.

Nous sommes par ailleurs en droit de nous interroger sur le caractère discriminatoire d’une politique apparemment concertée qui s’applique à des personnes dites gens du voyage et dont l’habitat traditionnel est constitué de résidence mobile.

Copie de cette lettre sera transmise à la direction générale d’EDF ainsi qu’au médiateur et sera rendue publique . 
Le Président
JEAN PAUL KOPP

Changement dans le Conseil d’administration de Rencontres Tsiganes 20 octobre 2013

 Lors de la réunion du 8 octobre dernier 2013 le conseil d’administration de Rencontres Tsiganes , a validé les modifications suivante du bureau  de l’association:

Annick  CHAILLE  remplace Dominique  MICHEL au poste de trésorière

 Michèle DORIVAL est nommée vice-présidente chargée de la formation.

Alain FOUREST la remplace au poste de secrétaire

 Il est convenu que la prochaine assemblée générale de l’association aura lieu en janvier prochain. 

Réunion de Rencontres Tsiganes le 6 juillet 29 juillet 2013

Compte-rendu de l’assemblée du 6 juillet 2013

Cette réunion a rassemblé 25 adhérents et sympathisants dans le cadre accueillant de la maison de Marc.

Le président a tout d’abord rappelé la mobilisation sur plusieurs fronts des membres du bureau de l’association et en particulier de notre permanente Caroline. Les prochains mois risquent encore d’être mouvementés et il appelle à l’engagement de chacun pour assurer la poursuite de nos activités.

Les relations avec les services de l’Etat au sujet des Roms.

Le débat a porté sur le rôle des associations et tout particulièrement de Rencontres Tsiganes chargée de réaliser des diagnostics sur les familles pouvant prétendre à rester en France. Ce travail soulève des questions d’éthique et on s’inquiète de l’utilisation qui en est faite par les services de l’Etat dans le département et par les tribunaux. Le préfet Alain Régnier a été alerté sur ce que nous considérons comme une interprétation erronée de la circulaire du 25 août 2012. Une rencontre va avoir lieu avec les autres partenaires associatifs afin de définir ensemble une attitude commune.

Sur le terrain les perspectives d ‘expulsion se précises au cours du mois de juillet , on s’attend à ce que plus de 900 personnes soient mises en demeure de quitter les lieux sans qu’une proposition sérieuse de relogement ou d’hébergement leur soit faite. Une fois de plus elles seront contraintes a l’errance à Marseille et dans les villes voisines.

La multiplication des incidents et des manifestations au voisinage des terrains et surtout la complicité directe des élus de gauche comme de droite est à dénoncer avec force. A sainte Marthe dans le Quatorzième arrondissement amis aussi à la Capellette à Mazargues nous avons dénoncé les propos des uns et des autres et envisagé de porter plainte Le MRAP de son côté engagé une procédure.

Dans un journal varois, un article une fois de plus mis en cause les voyageurs

Pour être plus efficace dans ce domaine, il est proposé une modification des statuts de l’association en prévoyant explicitement la lutte contre toute forme de racisme.

A Vitrolles des négociations se poursuivent avec la mairie afin de d’éviter l’expulsion d’un groupe de familles Roms présentes sur le territoire depuis plusieurs années.

A Gardanne, une chartre de bonne conduite a été soumise aux familles et deux personnes oint dû quitter les lieux après avoir été condamnées pour vol de métaux.
Une fête a rassemblé sur place de nombreux militants associatifs.

A l’initiative du CADRIS Philippe Langevin est venu présenter à Aix son rapport sur les Roms dans les Bouches-du-Rhône commandé par le Conseil général.

A Marseille Fontainieu, l’ADAAP poursuit une mission d’accompagnement social de familles, mais n’est pas en charge de la gestion du lieu qui est confié aux personnes sur le terrain. Elles détiennent une clef du portail de l’entrée et craignent l’arrivée de nouvelles familles après les expulsions attendues dans les prochaines semaines.

L’ouverture au 1er janvier 2014 de l’accès au travail de Roms Roumains et Bulgares devrait permettre de répondre à leurs attentes pour certains de régulariser leur situation. Il conviendrait d ‘étudier les expériences existantes dans le domaine des activités économiques : entreprise individuelle, coopérative etc …

Les Gens du voyage dans la région

Comme chaque été les grands passages font la une des médias dans la région ; Chaque jour un groupe tente de s’arrêter dans une commune. L’absence de terrain prévus par la loi de juillet 2000 entraîne des conflits parfois violents avec les maires qui en appellent à l’opinion mais surtout à leurs électeurs. Les arguments souvent mensongers avancés relèvent toujours des mêmes clichés oubliant que les maires se refusent à appliquer eux-mêmes la loi. La position du maire de Nice est largement partagée par la plupart des maires de la région.

Il est convenu que Rencontres Tsiganes doit continuer à dénoncer la position des élus mais nous considérions que l’attitude de certains responsables de groupe ne rend pas service à la cause qu’ils entendent défendre et contribue les rejeter des populations locales.

A noter que dans les Bouches-du-Rhône, on apprend qu’une aire de grand passage provisoire est officiellement ouverte sur le plateau de Réaltor. Compte tenu de l’état désastreux du terrain , il n’est pas certains que des groupes acceptent d’y séjourner.

Dans les Bouches-du-Rhône, un terrain d’accueil vient d’être inauguré à Fuveau. Il était attendu depuis 10 ans et, après Arles l’année dernière, c’est le deuxième terrain nouveau dans les Bouches du Rhône depuis 13 ans.

Lors de la dernière commission départementale des Bouches du Rhône Nous avons à nouveau fait état de notre désaccord sur la forme comme sur le fond. La nouvelle Préfète a bien voulu entendre nos remarques et nous assuré qu’il en serait tenu compte.

Nos principales critiques ont porté une nouvelle fois sur la question de la sédentarisation et l’absence de solution proposée aux familles qui sont contraintes de en plus voyager

Dans un journal varois, un article une fois de plus mis en cause les voyageurs. Nos amis ont réagi auprès du journaliste qui les a agressés en refusant un doit de réponse. De tels comportements se généralisent un peu partout et nous devons à chaque fois continuer les dénoncer.

On apprend récemment qu’un document d’appel d’offre officiel pour la mis en place de vidéo surveillance à Marseille justifie les emplacements de caméras par la présence éventuelle de Roms et de gens du voyage !!!!

Le maire de SANARY a publié sur youtube une vidéo accusant les gens du voyage. Ce document relève explicitement de l’invitation à la haine raciste …..

Les perspectives d’évolutions réglementaires et législatives nationales

Une situation locale de plus en plus tendue ne doit pas faire négliger les informations plus positives venues de Paris.

A la suite de la décision du Conseil Constitutionnel et des engagements du Premier Ministre deux projets de loi seront présentés au Parlement à l’automne.
Le premier, présenté par Cécile DUFLOT, appelé ALUR, devrait apporter des améliorations sur le droit de l’urbanisme en laissant aux Maires une possibilité d’autoriser des formes d’habitat léger et mobile. Une autre loi présentée parle député Raimbourg remet à plat le statut des gens du voyage. Enfin un rapport demandé par le Premier Ministre au préfet DERACHE fait une analyse pertinente de la situation et propose de nombreuses mesures répondant aux attentes des associations. Il faut espérer que ces divers projets sortiront sans trop de pertes après devant les Députés et els Sénateurs.

Il conviendra de suivre attentivement les débats à l’automne et d’analyser les conséquences sur la vie des voyageurs comme des sédentaires. Sans aucun doute la mise en application sur le terrain de ces nouvelles mesures sera longue et semée d’obstacles.

 Rencontres Tsiganes est aujourd’hui membre de la FNASAT et a participé à l’assemblée générale de cette fédération à Paris. Il est proposé que la Fnasat organise une rencontre à Marseille sur le thème de la sédentarisation.

 

Samedi 6 juillet, réunion générale de Rencontres Tsiganes 29 juin 2013

Vous êtes cordialement invités à prendre part à la prochaine réunion générale de Rencontres Tsiganes qui aura lieu

SAMEDI 6 juillet de 17 heures à 21h
Marc Durand nous accueillera chez lui à Aix-en-Provence
1335 chemin du Granet (voir plan )

L’ordre du jour proposé est le suivant :

 1° Bilan d’activité :
 
– La situation régionale des Roms : relation avec la préfecture des Bouches-du-Rhône , les perspectives pour les prochains mois, rapport annuel Romeurope

- Compte rendu de l’assemblée générale de la FNASAT

– Commission départementale des gens du voyage 13, les sédentaires,

 2° Le programme des prochains mois :

– La programmation culturelle (Marseille 2013)

- Les évolutions législatives

– La situation politique nationale et locale

3°Le fonctionnement de l’association :

– Situation financière
 
– Campagne d’adhésion

- La communication interne et externe

4° Questions diverses 

Notre réunion se poursuivra autour d’un buffet amical. Pour la bonne organisation de cette soirée, merci de nous faire part de votre présence et en cas d’impossibilité nous attendons votre avis et vos remarques. Un covoiturage est prévu, si vous êtes interessés merci d ‘appeler le centre ressources (07 86 96 65 22). Vous aurez les indications pour se rendre chez Marc Durand.

Dans l’attente de vous revoir, bien amicalement :
Jean Paul KOPP

Assemblée générale de Rencontres Tsiganes 20 décembre 2012

On trouvera en pièces jointes le rapport d’activité présenté par le président Jean Paul KOPP et le bilan du centre de ressources et de documentation présenté par Caroline GODARD .

L’assemblé s’est poursuivie par la présentation du très beau film ‘En passant par la Bohème de Jean Farguier et le débat sur les cultures Roms animé par Marc Bordigoni et Philippe Fanisse

Un coup d’oeil sur le catalogue de l’exposition ‘les Bohèmes’ au Grand Palais   à Paris.

 

 

Assemblée générale de Rencontres Tsiganes 10 décembre 2012

Depuis dix ans déjà, notre association ne cesse d’agir pour soutenir les Tsiganes et les Roms dans la reconnaissance et la défense de leurs droits. L’année qui s’achève a vu alterner, pour les uns et pour les autres, des moments d’espoirs mais aussi,  de grandes déceptions en particulier pour les familles Roms venues d’Europe de L’Est. Dans les prochains mois d’importantes évolutions législatives sont attendues concernant l’avenir de ces familles. Nous devons donc rester attentifs à ce que, dans notre région, ces nouvelles orientations soient mises en application sans délai. Nous avons besoin de votre soutien et de votre disponibilité. Vous êtes donc convié(e)s à prendre part à 

l’assemblée générale annuelle

de Rencontres Tsiganes qui aura lieu

Samedi 15 Décembre 2012 à 14 h30

Au centre Le Mistral

11, Impasse Flammarion – 13001 Marseille

A partir de 16 h30 l’assemblée se poursuivra par la projection du film « En passant par la bohème » de Jean-Paul Fargier et d’un débat autour du thème « Culture Rom – Culture Tsigane »

L’assemblée se terminera autour d’un pot convivial, de 18h30 à 19h.