Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Echos de Troyes 8 décembre 2010

Une hirondelle ne fait pas le printemps.
Cependant lors de ces débats entre spécialistes certains ont laisser entrevoir quelques évolutions à même de répondre aux revendications des tsiganes.
Que ce soit sur la mise en œuvre de la taxe sur les caravanes, la modification de la loi de 1969, la suppression du carnet de circulation ou encore la reconnaissance de la caravane comme logement, ces sujets jusqu’à ce jour considérés comme tabous ont été  mis en débat par des élus représentant la majorité au pouvoir.
On lira ci dessous le résumé  de cette rencontre. On peut penser que certains élus présents ont pu être  choqués par les discours  de l’été et qu’ils cherchent ainsi à se donner bonne conscience. On peut aussi constater que  les réactions collectives des associations de voyageurs  commencent à être prises en compte. Il faudra, dans les prochains mois, veiller à ce que les propos encourageants tenus par les uns et les autres ne soient pas contredits par des actions toujours plus répressives.
Coup de théâtre : Pierre hérisson demande une table ronde sur le statut de la caravane

Relatif consensus autour d’une possible abrogation des titres de circulation
Louis Besson : « La loi n’accorde pas de privilèges aux gens du voyages »

Echos de la journée nationale des Gens du voyage (suite)

Résumant les débats de la journée nationale des gens du voyage, Isabelle Mérand, présidente du comité de pilotage de cette manifestation a lancé des idées fortes.
– Imaginer à l’image de la loi SRU des pénalités pour les collectivités ne réalisant pas les aires
– Relever les défis de la sédentarisation et du plein accès à la citoyenneté et aux services de droit commun
– Renforcer l’engagement de l’Etat dans la gestion des grands passages
– l’abrogation de la loi de 1969 et des discriminations légales
– Poursuivre à l’échelle européenne la recherche de solutions adaptées aux Roms
Ces vœux prononcés par une élue membre des instances dirigeantes du parti centriste radical valoisien reprenaient les idées lancées au cours de la journée par des personnalités UMP et PS*. Ils s’adressent principalement aux élus et aux experts du dossier aux quels l’oratrice demande explicitement de renforcer leurs collaboration avec les associations de gens du voyage.
Echos de Troyes

Pièces jointes

Echos de Troyes Télécharger