Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Ils ont dépassés les bornes ! 29 juillet 2013

Ils ont dépassé les bornes !!

« Comme quoi Hitler n’en n’a pas tué assez » C’est bien cette phrase qui a été prononcée par un élu de la République, député maire en France et en juillet 2013. En interpellant ainsi des gens du voyage ‘il ne fait que poursuivre en l’amplifiant l’odieuse campagne largement amorcée par Nicolas Sarkozy en août 2010 à Grenoble. Par la suite d’autres responsables politiques se sont crus autorisés à en rajouter. Dans la région tout particulièrement nous relevons régulièrement des propos et comportements d’élus qui relèvent de la même démarche : pas de ces gens-là chez nous. Comme chaque été, à la recherche de sensationnel, les médias s’emparent des incidents et des saillies des uns ou des autres et après le maire de Nice qui a donné le signal de la curée, les Roms Tsiganes et autres gens du voyage sont désignés comme des boucs émissaires faciles à manipuler.

Rencontres Tsiganes n’a cessé depuis sa création de dénoncer cette stratégie du rejet et de la xénophobie qui relève le plus souvent du racisme le plus banal. A travers cet éditorial mais aussi de nombreux rapports et communiqués, nous tentons d’alerter nos concitoyens sur les dangers de telles dérives. Aujourd’hui il apparaît qu’un seuil a été franchi qui nécessite autre chose qu’ une simple condamnation, fut-elle confirmée par un tribunal. C’est une réaction collective de tous ceux qui croient aux valeurs de la République qui est attendue. La perspective des élections municipales ne doit pas être un justificatif à des propos ou des attitudes flattant des électeurs inquiets et souvent peu informés. Il convient au contraire d’exiger de chaque candidat un engagement ferme quant au respect des lois et des droits constitutionnels de tous les citoyens.

A la demande du Président de la République, le gouvernement s’est, depuis un an engager à reconsidérer la politique discriminante conduite envers les Roms-Tsiganes et ‘Gens du Voyage’. Après une longue concertation, un dernier rapport a été présenté le 17 juillet lors d’une réunion à l’Assemblée Nationale. Le lucide et courageux discours de Cécile Duflot Ministre du logement, lors de la présentation de ce rapport laisse espérer enfin une nouvelle orientation. Le projet de loi ALUR qui sera présenté au Parlement à l’automne, ouvre en effet la voie à des modes d’habitat qui devraient répondre aux attentes de nombreux voyageurs. Il faut espérer que les députés et les sénateurs ne remettront pas en cause ces orientations. En parallèle, un projet de loi qui remplace la loi de 1969 sur le statut des gens du voyage a été présenté par le député Dominique Raimbourg. Le Ministre de l’intérieur Manuel Valls s’est publiquement engagé à soutenir ce texte. Ces informations sont venues fort heureusement rassurer tous ceux qui s’impatientent devant la lenteur du changement annoncé. Le chemin vers le droit, respectueux de la diversité, demeure toutefois semé d’embûches et il faudra veiller à ce que les députés comme les Sénateurs de la majorité ne se laissent pas influencer par les semeurs de haine. Dans les prochains mois, il faut en effet s’attendre à de nouveaux dérapages et nous veillerons à les dénoncer. Mais Il serait souhaitable que la voix du chef de l’Etat se fasse alors fermement entendre pour nous rassurer pleinement.

Alain Fourest 
Marseille le 26/07/2013