Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Aire d’accueil d’Arles : une situation de plus en plus tendue ? 10 novembre 2014

jpg/inauguration_ARLES_1-2.jpg

Cette aire, ouverte en 2013 après plus de dix ans d’attente, est à l’origine d’un conflit qui s’aggrave entre les responsables politiques et des familles de tsiganes sédentarisées à Arles depuis de nombreuses années. Lors de l’ouverture, nous avions alerté les uns et les autres sur les risques d’une réponse trop partielle à la demande des familles. L’aire d ‘accueil en effet ouverte aux seuls voyageurs qui voyagent et qui ne séjournent que pour 2 ou trois mois au maximum, ne saurait répondre aux besoins manifestés depuis longtemps par les nombreuses familles sédentarisées dans la région d’ Arles.

Après un premier conflit fin 2013 qui a conduit à l’expulsion de certaines familles et à la fermeture de l’aire pour travaux, un dialogue semblait amorcé en juillet dernier avec la proposition d’ouvrir des terrains familiaux. Ce projet n’ayant pas eu de suite et le dialogue étant apparemment rompu, le gestionnaire de l’aire ALOTRA se trouve dans l’incapacité de faire face aux revendications des uns et des autres

Une telle situation n’est malheureusement que le résultat d’une politique inconséquente qui ne répond qu’a une partie réduite des besoins exprimés et que nous dénonçons depuis 12 ans. Le vœu de la CNLE sera-il entendu par les instances locales ?

Pièces jointes