Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

La fermeture imprévue d’une aire d’accueil à Marseille 5 février 2015

Les faits

Mettant en avant la réalisation de travaux de sécurité jugés urgents, la mairie de Marseille a donné l’ordre au gestionnaire de fermer l’aire d’accueil pour une durée d’un mois et de faire partir les familles présentes sur le terrain.

Aucune proposition d’un lieu de replis provisoire n’a été faite aux familles et en cette période de fêtes. Les quelques terrains de la région étaient saturés. On rappelle que la Ville de Marseille est dans l’illégalité depuis 12 ans faute d’avoir ouvert une deuxième aire d’accueil.

Nos courriers adressés au Maire et au Préfet étant restés sans réponse nous avons participé le 29 décembre à l’occupation par les familles d’un vaste terrain privé et abandonné depuis plusieurs années. Ce terrain étant proche de l’aire d’accueil, les enfants ont pu ainsi poursuivre leur scolarité.

A l’arrivée de la police, nous avons expliqué les raisons de cette occupation. Un représentant du propriétaire (un grand groupe immobilier) venu sur place a déposé plainte.

Sur nos conseils les familles ont fait appel à maître Le Mailloux qui les a représentés au TGI. L’avocat a obtenu plusieurs renvois et plaidé le 4 février dernier en présence des familles. Le juge remettra sa décision le 25 février prochain. Les familles auront pu ainsi stationner dans des conditions de confort minimum pour une durée d’au moins deux mois.

En conclusion de ces événements, nous constatons une fois de plus le peu de considération portée par la mairie de Marseille envers les voyageurs et le caractère souvent condamnable de la gestion des aires d’accueil.

jpg/IMG_1450.jpg

Pièces jointes