Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

A Marseille, on échange caravanes contre motos cross ! 15 septembre 2015

C’est la proposition que Valéry BOYER, maire d’arrondissement à Marseille, a faite aux “riverains“ des terrains de sports en partie abandonnés à proximité de l’aire d’accueil de Saint Menet. Ces derniers (qui habitent pour la plupart assez loin des dits terrains, classés en zone Seveso et ceinturés par la rivière l’Huveaune, l’autoroute et la voie ferrée !!) sont venus se plaindre de la présence durant l’été de plusieurs groupes de voyageurs. «Ils font du bruit, ils jettent leurs ordures, ils défèquent partout, ça sent mauvais etc…. » À plusieurs reprises en venant sur place Madame BOYER a repris devant la presse ces revendications en mettant en avant le droit de propriété de la ville qui serait bafoué et le coût de remise en état des terrains. Elle a accusé la préfecture de complicité avec ces voyageurs et a proposé que l’un des terrains inconstructibles soit utilisé comme terrain de moto cross.

Une fois de plus Madame BOYER (par ailleurs députée) est prise en flagrant d’ignorance de la loi et de propos discriminatoires et xénophobes envers les voyageurs. Lors du débat à l’Assemblée Nationale sur la loi Raimbourg, le 9 mai dernier, Valéry Boyer s’était faite remarquer par ses propos agressifs sur les gens du voyage.

St menetRappel des faits :

Depuis 15 ans, la mairie de Marseille refuse d’appliquer la loi du 5/07/2000 et de réaliser un deuxième terrain d’accueil sur son territoire. La révision en 2014 du schéma départemental d’accueil des gens du voyage a imposé également à Marseille (en liaison avec Allauch et Plan-de-Cuques) la création d’un terrain de grand passage pour accueillir temporairement les grands groupes de voyageurs. Aucun projet n’a à ce jour abouti. C’est ainsi que, à nouveau, durant l’été, plusieurs groupes n’ayant pu trouver où s’arrêter, se sont regroupés sur les terrains de Saint-Menet sans être refoulés par la police. La Préfecture n’a fait qu’appliquer la loi en l’absence d’une décision de justice.

Au premier janvier 2016, la responsabilité de l’accueil des gens du voyage va être transférée à la Métropole Aix Marseille. Madame Boyer aura encore d’autres occasions pour trouver des responsables et faire valoir son hostilité envers les voyageurs.

Marseille.Stade de St Menet doc

 

Pièces jointes

Marseille.Stade de St Menet doc Télécharger

Laisser un commentaire

Only a subset of HTML tags and attributes are allowed.