Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Expulsion de familles à Arles 20 novembre 2015

Installées depuis deux ans sur le quai de la Gabelle, et sous la menace d’une expulsion imminente, les 17 familles roms ont préféré quitter les lieux hier matin

Arles Trinquetaille obj10180547_1

 

Les caravanes et les toitures des hangars ont été détruites par les bulldozers. Certains des locaux ont été murés et le site est désormais gardé par des vigiles. Lundi soir, les dernières familles roms encore présentes avaient quitté le quai de la Gabelle, là où elles s’étaient installées voilà deux ans. Préférant partir avant de se faire déloger par les forces de police.

Depuis plusieurs années  des associations  tentent de négocier avec la mairie  d’Arles et la sous préfecture afin de trouver des solutions de relogement pour ces familles qui se retrouvent a la rue .  Si quelques unes ont pu  être relogées, pour les autres, « Elles ont refusé parce qu’on leur a proposé cinq nuitées dans un hôtel à Plan-de-Campagne. Mais après ces cinq nuits, qu’allaient-elles faire ? La situation aurait été la même, elles se seraient retrouvées dehors, qu’auraient-elles fait ?« , expliquait hier, Thierry, l’un des membres du collectif de solidarité avec les Roms d’Arles.

http://www.laprovence.com/

 

 

Pièces jointes

Laisser un commentaire

Only a subset of HTML tags and attributes are allowed.