Facebook Accueil

Rencontres Tsiganes

Cogolin, une commune peu fréquentable. 22 avril 2016

Le maire FN de cette riche commune varois, Marc Etienne Lansade a fait récemment parler de lui en publiant une vidéo qui fait du bruit. On le voit arpentant  un terrain où séjournaient quelques familles de Roms dans des conditions de grande précarité. Il se flatte devant de bulldozers écrasant de vieilles caravanes, d’avoir expulsé ces personnes en quelques semaines tenant ainsi  sa promesse électorale. Il appelle ses concitoyens à mettre en sécurité leur terrain et assure que la mairie peut les y aider. « Nous avons des aires d’accueil prévues pour eux (les Roms et gens du voyage NDLR), j’aimerais que nous arrêtions d’être la victime de ces gens » regrette-t-il.

Un tel comportement odieux  dont le caractère xénophobe et ouvertement raciste  prennent dans cette commune une dimension singulière.   Ce nouveau maire qui manie  l’amalgame et le mensonge avéré s’inscrit en effet dans une tradition déjà longue de discrimination de manipulation et  d’appel au rejet de l’autre.

Comme le montrent ci-dessous les archives de Rencontres Tsiganes un prédécesseur de  ce Monsieur  Lansade  s’est fait connaître en 2004 en chassant  de sa commune des familles de tsiganes qui y vivaient depuis de très nombreuses années en bonne entente avec le voisinage . Comme le montre le communiqué ci-joint nous avions alors soutenu ces familles dans leur combat pour plus de justice et de respect de leurs  droits de citoyens. Les autorités judiciaires et préfectorales varoises avaient  cédé alors aux pressions du maire et les familles avaient dû quitter la commune. terrain3On remarquera qu’à l’époque , le juge avait retenu comme argument la promesse du maire de réaliser une aire d’accueil sur le terrain ainsi libéré.  Douze ans   plus tard  son successeur  avec un certain aplomb ou une perte de mémoire promet toujours la réalisation de l’aire d’accueil pour gens du voyage. Il omet au passage de signaler qu’un tel équipement obligatoire n’est pas ouvert aux familles de Roms.  Qu’en pense le préfet de VAR et les tribunaux chargés de faire respecter la loi ?

photo1jeanmoulin

Si  vous avez l’occasion de  traverser ce département,  haut-lieu du tourisme et de l’évasion, il vous faudra éviter de passer par COGOLIN, son village et sa marina, qui sont des endroits définitivement non-fréquentables.

communiqué cogolin.doc

 

Pièces jointes

communiqué cogolin.doc Télécharger

Laisser un commentaire

Only a subset of HTML tags and attributes are allowed.